Le village va retrouver ses animations

  • La cérémonie du 8-Mai s’est déroulée en comité très restreint, chaque participant portait un masque.
    La cérémonie du 8-Mai s’est déroulée en comité très restreint, chaque participant portait un masque.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’Aveyron est pour l’instant en zone verte, donc le village est autorisé à sortir peu à peu du confinement. Mais il est bon de rappeler que ce n’est qu’une sorte de liberté surveillée qui va imposer à chacun de faire attention. Le port du masque est fortement conseillé. Il est obligatoire dans les transports et les commerçants qui rouvrent petit à petit sont en droit de l’exiger pour accéder à leurs boutiques.

Les élus de la communauté de communes qui ont en charge les écoles ont envoyé une longue lettre aux parents des enfants des sept écoles du Pays rignacois pour leur expliquer l’obligation de cette réouverture imposée par l’État au détriment des avis du Conseil de l’Ordre des médecins et du Conseil scientifique. Les modalités très contraignantes sont inscrites dans un document de 54 pages. Les élus communautaires ont fixé la reprise au lundi 18 mai dans les maternelles (enfants de parents prioritaires) et l’ensemble du primaire (CP, CE, CM) et ont maintenu sous certaines conditions la cantine avec des repas froids.

La population a retrouvé les producteurs de pays sur la place de la mairie lors du marché du mardi matin dans une configuration que d’aucuns voudraient perpétuer. Des précautions avaient été prises pour respecter les consignes sanitaires : l’espace du Portail-Haut était interdit à la circulation de tout véhicule, les vendeurs étaient largement espacés et sur la route, les clients étaient tenus de respecter les distanciations réglementaires. Les élus et le personnel communal veillaient au strict respect de ces consignes.

Cérémonie du 8-Mai

L’inspecteur M. Frayssinhac, les directrices des écoles primaires et d’autres personnalités ou habitants ayant regretté de ne pas pouvoir honorer de leur présence la cérémonie, c’est une délégation de trois anciens combattants et trois conseillers adjoints conduite par le maire Jean-Marc Calvet qui a commémoré le 8-Mai 1945. Le maire a lu le communiqué d’Emmanuel Macron et pour reprendre les termes présidentiels, en demandant une minute de recueillement, il a rendu "un hommage silencieux d’un souvenir glorieux".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

97000 €

Maison de village rénovée d'environ 100m² habitable. Elle se compose, en re[...]

440000 €

Charmante maison contemporaine avec façade en pierres dont la rénovation a [...]

95340 €

Dans copropriété récente de douze appartements, à deux pas des commerces, a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir