Il était une… fouace Julien Boscus dans "Libération" avec sa recette

  • Originaire de Saint-Cyprien-sur-Dourdou, Julien Boscus tient le restaurant Origines dans le 8e arrondissement de Paris.
    Originaire de Saint-Cyprien-sur-Dourdou, Julien Boscus tient le restaurant Origines dans le 8e arrondissement de Paris. repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Même si Origines, le restaurant qu’il a ouvert, en octobre 2019, dans le 8e arrondissement de Paris, précisément 6 rue de Ponthieu, est fermé depuis deux mois, Julien Boscus continue de faire parler de lui et, surtout, de sa cuisine.

C’est ainsi que, par exemple, le quotidien "Libération" a, tout récemment, consacré un article à cet enfant de Saint-Cyprien-sur-Dourdou où il dévoile, en particulier, sa recette de… la fouace. Celle qui figure, manuscrite, dans le cahier d’écolier, soigneusement recouvert d’un protège-cahier orange à fleurs, qui a été commencé le 10 mai 1945 par sa grand-mère maternelle et qui figure aujourd’hui, en bonne place, dans l’établissement parisien du chef aveyronnais.

Il n’a pas oublié les dimanches passés dans le restaurant, situé entre Rodez et Conques, créé par la mamie et repris par sa fille : "Je voyais ma grand-mère monter les blancs en neige pour faire la fouace, un gâteau sucré de chez nous, assez riche en œufs et en beurre. C’était magique. Il y avait aussi les citrons givrés, les gigots que je voyais au four. C’est ça qui m’a donné le goût de la cuisine".

Depuis, Julien Boscus a quitté sa terre natale pour se former auprès de grands cuisiniers, à Toulouse, à Londres ou bien à Paris (une étoile Michelin aux Climats). Mais, il n’a pas perdu pour autant, durant ces différents voyages, son amour pour la fouace.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir