-Pierre Douranjou, berger au château du Puech avant d’en devenir propriétaire

  • La Maison de la République.
    La Maison de la République.
  • La stèle en hommage à Raymond Poincaré
    La stèle en hommage à Raymond Poincaré
  • Le buste de la République remplacé après que l’original fut mis à mal
    Le buste de la République remplacé après que l’original fut mis à mal
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Clément-Pierre Douranjou fut une figure marquante de Villecomtal. Né le 28 mars 1860 dans une famille très modeste. En 1885, il installe une boucherie qui attire de plus en plus de clients sur place ou au cours de ses tournées. Il organisait des fêtes, faisant venir des musiques des villes voisines. Le 14 juillet, "il s’efforçait de conserver à la fête de la République un éclat considérable". "En 1911, il décida de fêter de façon particulièrement retentissante l’anniversaire de la fondation de la IIIe République… Il réussit à organiser à Villecomtal un banquet de 400 couverts, auquel toutes les autorités de l’arrondissement furent invitées". Le banquet fut précédé par un défilé de plus de 1 000 personnes, des hommes portant un buste de la République. Il fut animé par la Société des Sonneurs Ruthénois et la musique d’un cirque installé à Rodez. En 1912, lors de l’inauguration de la route de Rodez, Clément Douranjou fit porter le buste de la République au lieu de l’inauguration, le pont, qui devint "Pont de la République". En 1913, Raymond Poincaré est élu président le la République. Clément Douranjou, son "classard" lui rendit un brillant hommage et en reçut une lettre de remerciements. En l’honneur de Poincaré, il fit réaliser une stèle qui fut inaugurée dans le cadre d’une nouvelle grande fête. "Sans la guerre qui poursuivit cette fête inoubliable, il est certain que Villecomtal aurait eu l’honneur de recevoir la visite de Poincaré".

L’âge de la retraite sonnant, Clément Douranjou se retira au château du Puech dont il était devenu propriétaire, là où, "tout jeune enfant, obligé de gagner sa vie, il était entré comme berger".

À Villecomtal, 2 monuments rappellent sa mémoire : la "Maison de la République" que son petit-fils Jeanou, a fait restaurer en 2008 et la stèle (1914) édifiée en hommage à Raymond Poincaré. Après avoir été installée rue Hors les Murs, elle a été déplacée près du Pont de la République, au départ de la vieille route de Rodez. Sur cette stèle au sommet de laquelle est sculptée la tête de Poincaré, on peut lire tout en haut "Belgique – Angleterre – Italie – Roumanie – France – Japon – Portugal – Amérique – Russie – Serbie", pays alliés de la France. Sur le fut : "En 1911 un grand banquet fut organisé par C.Douranjou pour fêter le 40e anniversaire de la République – Rue Poincaré – Monument dédié à R.Poincare Président de la République. – Hommage de C.Douranjou en souvenir de la classe 1880 – Inauguré par Gaston Alain Préfet de l’Aveyron le 12 juillet 1914". D’autres inscriptions sont devenues illisibles.

La maison de la République est actuellement propriété de Lysiane et Jean-Jacques Couté. Lysiane est fille de Jacques Tesson. Elle est mère de Marion Cotard du Bousquet. Ils prévoient de redonner à la façade de la maison toutes ses couleurs d’origine et de restaurer le buste de Marianne.

Les citations sont extraites de la petite brochure non signée, imprimerie Subervie Rodez, "Une vie de dévouement au bien public. Clément-Pierre Douranjou".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villecomtal

298000 €

A visiter sans tarder cette magnifique propriété du 18ème siècle - 180m² ha[...]

52000 €

BAISSE DE PRIX Secteur Vallon: Maison de village de type 4 d'environ 90[...]

242000 €

Trés belle propriété située à 35 min de Rodez et 25 minutes de Bozouls envi[...]

Toutes les annonces immobilières de Villecomtal
Réagir