Pierre Sénégas, les cartes et le territoire

Abonnés
  • Installé depuis 10 ans à Saint-Affrique, Pierre Sénégas profite du climat des affaires très favorable au « tout connecté ».
    Installé depuis 10 ans à Saint-Affrique, Pierre Sénégas profite du climat des affaires très favorable au « tout connecté ». Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Implantée dans l’ancienne école EDF de Saint-Affrique, la petite société aveyronnaise s’est spécialisée dans les prototypes et les moyennes séries de cartes électroniques. A l’heure du "tout connecté", le succès est au rendez-vous.

Montres, thermostats, clés usb… Vous ne l’imaginez certainement pas, mais derrière tous ces objets du quotidien, se cache peut-être la société Cart’Elec. Spécialisée dans la fabrication de prototypes et de petites séries de cartes électroniques, l’entreprise aveyronnaise créée en 2010 par Pierre Sénégas peut s’enorgueillir de voir, depuis trois ans, décoller son chiffre d’affaires.

Même la pandémie de Covid-19 n’a pas altéré l’optimisme de la PME et le dynamisme de son patron. "Nous n’avons pas fermé pendant le confinement. Cette crise a surtout impacté notre capacité à démarcher de nouveaux clients." Heureusement pour lui, cet ancien joueur de rugby passé par Millau, Rodez et Saint-Affrique, peut s’appuyer sur un carnet de commandes solide et des clients - une quarantaine à ce jour - qui apprécient la réactivité et l’expertise de la société sud-aveyronnaise.

"Nous avons toujours souhaité élargir nos compétences au maximum, varier les plaisirs pour ainsi dire, et ne jamais dépendre d’un seul et unique donneur d’ordre. En ce moment, il ne fait pas bon travailler pour l’aéronautique par exemple. Si nous étions spécialisés dans cet unique secteur, à l’heure actuelle, nous souffririons sérieusement."

Assumée, cette diversification permet à Cart’Elec de belles incursions dans l’industrie aéronautique, automobile, dans les secteurs de la défense, de la santé ou encore dans le ferroviaire. "C’est très varié. Nous pouvons travailler pour Airbus et certains de ses sous-traitants comme sur des prototypes de nano-satellites, de mini sous-marins destinés à la recherche biologique ou d’équipements de podologie…"

Cart’Elec est aussi derrière le succès du Flyboard du génial inventeur marseillais Franky Zapata. Avant de traverser la Manche ou de faire la démonstration de sa machine volante lors du dernier défilé du 14-juillet, le Marseillais a fait un passage remarqué dans les locaux de Pierre Sénégas, à qui il a passé commande de la carte électronique de son engin unique en son genre. Une rencontre mémorable. "Ce mec-là a des capacités d’invention hors normes. Une idée à la seconde… C’est parfois difficile à suivre", en rigole encore le gérant.

Recruter en local

En plein développement, Cart’Elec insiste plus que jamais sur son expertise et sa réactivité : "De par notre taille, nous sommes en mesure de travailler vite et bien", développe Pierre Sénégas qui, en chef d’entreprise conscient des forces et faiblesses du territoire, n’hésite pas à enfiler, au besoin, la casquette de formateur. Pour accompagner la croissance de la société, l’entrepreneur se dit "en recherche perpétuelle de jeunes à former." Pour lui, en effet, le but est avant tout de recruter en local : "Nous avons besoin de gens motivés." Installée dans le site de l’ancienne école EDF de Saint-Affrique qui accueille aujourd’hui de nombreuses jeunes pousses de la région, Cart’Elec poursuit son petit bonhomme de chemin, boostée par un climat des affaires plutôt favorable dans le secteur.

En trois ans, la société - qui s’appuie sur une quinzaine de collaborateurs - a vu son chiffre d’affaires passer de 600 000 à 1,7 million d’euros. Pas mal pour "une petite boîte aveyronnaise" qui porte haut les couleurs du département. "Je revendique fièrement mes origines. Je remarque aussi que chez beaucoup de mes clients, n’importe où en France, j’arrive toujours à trouver un Aveyronnais ! Pour moi qui travaille beaucoup le réseau, un peu à l’ancienne, c’est toujours très agréable !"

Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Affrique

87 €

A louer en centre ville de Saint-Affrique je vous présente ce garage. Il fa[...]

300 €

Situé à Saint Affrique en plein cœur de ville, je vous présente cet apparte[...]

39600 €

Vente immeuble St Affrique, coeur de ville, Castelnau, immeuble à usage lo[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir