Rodez : la MJC se prépare à renouer avec le public

  • En temps normal, ici lors des portes ouvertes, l’activité de la MJC est foisonnante.
    En temps normal, ici lors des portes ouvertes, l’activité de la MJC est foisonnante. Archives CP / / Archives CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La plupart des activités proposées par la MJC sont toujours entre parenthèses. Toutefois certaines ont pu reprendre, notamment celles en plein air. Quant aux spectacles vivants, ils pourraient être envisagés d’une nouvelle manière.

La MJC de Rodez, c’est plus de 3 000 adhérents et près de 80 clubs et activités. Seulement, durant ces deux derniers mois l’activité, au sein des locaux de la rue Saint-Cyrice, a été entièrement à l’arrêt, alors qu’en temps normal, plusieurs centaines d’adhérents s’y croisent tous les jours.

Un arrêt forcé qui n’a pas empêché certains de contribuer à leur façon à la lutte contre la propagation du Covid-19 et à la protection des personnels soignants. « Nous avons sorti des ateliers du FabLab, depuis le début de l’épidémie, environ 4 500 visières de protection, se félicite Bruno Houlès, directeur de la MJC. Maintenant, nous avons baissé le rythme puisque des entreprises ont aujourd’hui pris le relais. »
Durant cette période, la plupart du personnel de la MJC ont continué son activité à distance. « Nous avons pu ainsi continuer à prendre des décisions, notamment celles de l’annulation des spectacles, mais également d’envisager la suite », poursuit Bruno Houlès.

En fonction des annonces liées aux restrictions sanitaires, « nous déciderons de reprendre certaines activités ».
D’ores et déjà, la plupart des activités de plein air ont retrouvé une partie de leurs adhérents, comme le canoë et l’escalade. « D’ici la mi-juin, j’espère qu’un tiers des activités pourront reprendre, celles où il sera possible de faire respecter les distances comme le stretching ou le pilate ».
Et certaines activités pourront être prolongées au-delà de la fin de l’année et se poursuivre durant l’été.

« Renouer avec le public »

Reste une inconnue : comment les spectacles, nombreux tout au long de l’année au sein du théâtre des 2 Points, pourront se tenir ? Déjà, de nombreuses représentations ont été reportées à l’automne. « Puis nous réfléchissons à organiser différemment l’espace, sans doute que nous devrons accueillir moins de monde, explique le directeur de la MJC.
Les spectacles vivants pourraient également investir l’espace public où les contraintes de place sont moins importantes. « Ce serait une manière intéressante de renouer avec le public, de concevoir d’une manière originale le spectacle, de sortir du cadre habituel », se projette Bruno Houlès.
Mais il est clair que « la philosophie même de la MJC et de ses spectacles est mise à mal par cette crise, rajoute-t-il. Nous avons toujours travaillé dans le but que les gens s’approprient ce lieu. Aujourd’hui, cela est difficile ».
 

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

570 €

Centre ville de RODEZ proche de toutes commodités (commerces, bus, écoles),[...]

341 €

TYPE 1 RÉNOVE SITUE AVENUE DE BORDEAUX A DEUX PAS DE L'IUT CUISINE SÉPARÉE [...]

593 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T3 avec vue dégagée donnant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir