Sévérac-d'Aveyron : l'Ehpad Gloriande à la veille d'un week-end à très haut risque

  • Faute de solution proposée par l'ARS, Alain Vieillescazes a mis en place avec ses collègues un tableau de gardes temporaire pour l'Ehpad Gloriande.
    Faute de solution proposée par l'ARS, Alain Vieillescazes a mis en place avec ses collègues un tableau de gardes temporaire pour l'Ehpad Gloriande. Repro CP / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À l'Ehpad Gloriande de Sévérac-d'Aveyron, "70 des 73 résidents sont contaminés ainsi que la quasi-totalité de l'équipe de soins", affirme le président de l'Ordre des médecins de l'Aveyron Alain Vieillescazes. Les trois médecins que compte la ville, en charge des gardes à l'Ehpad, sont elles aussi malades. Pour alerter le plus grand nombre sur cette situation "inacceptable", Alain Vieillescazes a contacté la rédaction de Centre Presse ce vendredi 11 septembre.

La situation est explosive. D'un côté, un établissement, l'Ehpad Gloriande de Sévérac-d'Aveyron, qu'il faut considérer comme "touché dans sa totalité par le coronavirus", avec "70 des 73 résidents positifs et la quasi-totalité de l'équipe soignante". 

De l'autre, des médecins sévéragaises, au nombre de trois et en charge des habituelles gardes dans l'établissement, aujourd'hui elles aussi toutes malades... Avec en ligne de mire un week-end à hauts risques du fait que certains des résidents arriveront à ce passage critique que sont les huitièmes et neuvièmes jours de contamination.

"Il n'y a plus des médecins en activité à Sévérac, nous sommes par ailleurs en manque d'infirmières et certains résidents sont extrêmement fragilisés", explique Alain Vieillescazes, président de l'Ordre des médecins aveyronnais. Affirmant "ne pas avoir été écouté" par l'Agence régionale de santé (ARS), il a souhaité alerter le plus grand nombre sur cette situation.

Faute de solution proposée par l'ARS (injoignable à l'heure d'écrire ces lignes) , Alain Vieillescazes a mis en place avec ses collègues un tableau de gardes temporaire pour l'Ehpad Gloriande, ces dernières étant pour ce week-end assurées par trois médecins "bienveillants" de Millau.

Une situation "très inconfortable" que l'Ordre "ne peut pas accepter". L'Ehpad de Sévérac est pour Alain Vieillescazes "le plus gros point chaud du département, peut-être même de France"

Retrouvez notre entretien complet dans l'édition de Centre Presse de demain samedi 12 septembre.

XB
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

139000 €

Exclusivité,Appartement récent, situé dans un bel immeuble équipé d'un asce[...]

44000 €

Cet appartement de type T3-T4 d'une surface habitable de 66,20m2, situé dan[...]

540 €

SEVERAC LE CHÂTEAU : appartement de type 3 comprenant séjour/salon avec ter[...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir