Rodez : le Salon toutes collections ne connaît pas la crise

  • Les passionnés se sont donné rendez-vous hier à la salle des fêtes, pour échanger.
    Les passionnés se sont donné rendez-vous hier à la salle des fêtes, pour échanger. S.O. / S.O.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le salon toutes collections a fermé ses portes ce dimanche 13 septembre, sur un joli succès, au vu du contexte sanitaire. Exposants et public ont répondu présent. 

C’est une jolie surprise pour la 19e édition du salon toutes collections, qui a eu lieu hier, à la salle des fêtes. Dès le matin, le public a commencé à affluer. « Nous sommes aussi très heureux car les exposants ont répondu présents. Ils sont 40 », explique Gilbert Regourd, le président du Carto club aveyronnais, organisateur du salon.
Professionnels et particuliers ont répondu à l’appel pour la vente ou l’échange de monnaies, livres, miniatures, timbres, cartes postales…
Le salon toutes collections, c’est aussi l’endroit « to be » pour échanger et dénicher l’objet rare ou convoité. Yves Casejuane fait partie des dénicheurs. Il écume les salons à la recherche de photos, dessins, peinture et autres supports iconographique représentant la cabrette.
Un salon de culture
Lui-même collectionneur, Yves Casejuane 1 000 cartes postales anciennes, modernes ou semi-modernes. « Je cherche les supports représentant la cabrette à travers le monde entier. Mon rêve est de mettre la main sur un joueur de cabrette à Pigüe, en Argentine », confie Yves Casejuane.
Et d’ajouter, « on a tendance à dire que la cabrette est en voie de disparition. Pas du tout. Elle est inscrite au patrimoine immatériel mondial ».
Grâce à cette quête de longue haleine, Yves Casejuane engrange des savoirs énormes. Ce qui lui a permis d’écrire un article de vulgarisation, dans le dernier numéro du Carto club aveyronnais.
Son savoir permet aussi de moderniser l’image de la cabrette.
Ainsi on y apprend que Django Reinhardt qui s’est allié avec des accordéonistes a permis l’expression du swing musette.
La passion d’Yves Casejuane sert également aux chercheurs et écrivains.  Il met volontiers son fonds de cartes postales et les autres supports à disposition.
Son fonds permet aussi l’illustration des documents, comme il l’a fait pour l’article du carto club.
En effet des chercheurs comme Éric Montbel (ethnomusicologue) s’est rendu en Aveyron et à Saint-Amans-des-Côts. Une fierté pour Yves Casejuane.
Le salon toutes collections est avant tout un lieu de culture et de rencontre. Il draine chaque année une moyenne de 500 visiteurs.
 

S.O.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

270 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UN COIN CUISINE EQUIPE AVEC PLACARD, D'UNE PIECE PRIN[...]

439 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Ravissant 2 pièces avec jar[...]

520 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCEHall d'entrée avec placard, u[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir