Ce refus clair des apiculteurs au retour des néonicotinoïdes

  • Ils étaient peu à Millau, mais le message est au moins passé.
    Ils étaient peu à Millau, mais le message est au moins passé.
Publié le

"Non aux néonicotinoïdes !" Autour d’une phrase simple et d’un refus clair, les apiculteurs et syndicats de l’Unaf (Union nationale de l’apiculture française) se sont mobilisés pour dire stop en fin de semaine dernière, partout en France. Parce que ce mardi, le retour des néonicotinoïdes sera en question à l’Assemblée nationale. Les amoureux des abeilles ne veulent pas de "ce retour en arrière !" et veulent faire comprendre aux députés "qu’ils engagent leur responsabilité vis-à-vis de notre filière et des générations futures. Depuis l’apparition des néonicotinoïdes en France dans les années 90, les populations d’abeilles dans nos ruches s’effondrent : environ 300 000 ruches périssent chaque année et doivent être reconstituées par les apiculteurs afin de maintenir le cheptel français. Les mortalités sont passées de 5 à 30 %. Les néonicotinoïdes sont extrêmement persistants et contaminent tout notre environnement. Les rendements de miel par ruche ont été significativement réduits divisant la production de miel français par deux en 25 ans. Dans le même temps, les importations françaises de miel ont explosé", explique l’Union.

À Millau, ils n’étaient pas beaucoup à s’exprimer, mais peut-être cela suffira-t-il.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

550 €

Quartier d'Embarry, location maison type 2 - A LOUER, notre agence JMB IMMO[...]

185000 €

Maison en pierre d'environ 71 m² avec jardin et caves refaite entièrement à[...]

355 €

Appartement de type 1 bis meublé au coeur de Millau - A louer, appartement [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?