AlimenTerre pour comprendre les enjeux agricoles et alimentaires

Abonnés
  • Isabelle Gaillard entourée de Sylvie Boulard et de Martine Hivin présentent le festival.
    Isabelle Gaillard entourée de Sylvie Boulard et de Martine Hivin présentent le festival.
Publié le

À Saint-Affrique, pour la 7e année, le festival est proposé par la Biocoop, l’association l’Embobineuse et AlternA’Bio, avec l’implication des professeurs des lycées et collèges de la ville.

Coordonné par le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI), ce festival, international, est programmé chaque année, du 15 octobre au 30 novembre, autour d’une sélection de plusieurs documentaires. AlimenTerre est planifié par plus de mille organisations : lycées, associations, collectivités territoriales, cinémas, fermes, etc. Vingt-cinq structures nationales sont partenaires de l’événement. Permettre aux citoyens de s’informer et de comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde et ce, pour sensibiliser tout un chacun à la coconstruction de systèmes alimentaires durables et solidaires, tels sont les objectifs d’AlimenTerre. Quatre rendez-vous sont programmés à destination du grand public et des scolaires. "Seize classes sont concernées et une dizaine de séances est prévue pour les élèves. C’est important que nos jeunes puissent, via ce festival et en plus de leurs cours, être informés autrement", s’accordent à dire Isabelle Gaillard pour la Biocoop, Sylvie Boulard et Martine Hivin pour L’Embobineuse. Les retours des élèves sont, d’année en année, toujours très positifs, une satisfaction pour les organisateurs.

À l’issue de chaque projection, des intervenants ouvriront le débat avec les spectateurs, grand public et élèves. "C’est essentiel de créer cet échange avec les jeunes, de ne pas juste regarder un film", ajoute Sylvie Boulard. La programmation à la salle des fêtes pour le grand public et non au cinéma pour des raisons de distanciation, débute le 6 novembre, à 20 heures, avec la diffusion du film Océans 2 : la voix des invisibles. Une invitation à découvrir les enjeux de la sauvegarde de la biodiversité marine, à travers le regard de différents professionnels du monde entier. Un film pédagogique pour aborder un sujet complexe.

Le 10 novembre, c’est à Pastoralia, à 20 heures, que sera projeté Chemin de travers, un film qui, avec le regard de six personnes des monts lyonnais, dépeint une expérience rurale où la joie se mêle à la révolte. Un documentaire positif et captivant. Rendez-vous au Quai, le 25 novembre à 18 heures, pour Semer, Récolter, Résister, un documentaire au cœur de la production de céréales et de pain local au Sénégal, qui interroge sur la transformation des produits et l’autonomie alimentaire face au commerce international. Enfin, Femmes de la terre, tourné en Aveyron, sera programmé à Saint-Jean-d’Alcapiès (date en attente). Cette projection met les femmes au cœur du métier d’éleveur et témoigne de leur passion, fières de leur choix de vie.

Entrée gratuite à la salle des fêtes, participation libre. Détails des documentaires sur alimenterre.org

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Affrique

129000 €

Saint Affrique, proximité centre-ville, à vendre, appartement avec garage e[...]

63600 €

A SAINT AFFRIQUE, dans un petit lotissement composé de 6 lots, au calme, te[...]

169600 €

Saint Affrique, centre-ville, à vendre, appartement en dernier étage. 110 m[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir