Incendie du Bowling du Rouergue : Ismaël E. libérable dans trois ans

  • L'incendie du Bowling du Rouergue remonte au mois de juillet 2018.
    L'incendie du Bowling du Rouergue remonte au mois de juillet 2018. Archives José Antonio Torres -
Publié le , mis à jour

Condamné vendredi soir, peu avant 23 heures, Ismaël E., l’incendiaire du Bowling du Rouergue a été incarcéré à la maison d’arrêt de Druelle dans la foulée. L’homme pourrait y purger une peine de trois ans, deux ans du quantum ayant été assorti d’un sursis mis à l’épreuve avec de nombreuses obligations : celles d’indemniser la société victime à hauteur de 15 000€ et de suivre des soins. Sans oublier que l’homme a d’anciennes peines sur le dos encore et pourrait ainsi voir son sursis révoquer.

« S’il n’est pas coupable, c’est monstrueux »

À la sortie du prétoire, l’avocat de la défense, Me Carmelo Vialette, s’interrogeait encore sur la possibilité d’interjeter appel. « Mon client décidera car on va dire que s’il ne fait appel, c’est qu’il était coupable. Mais il y a un certain pragmatisme à avoir, mieux vaut parfois se contenter d’une peine que de jouer au casino et prendre une peine davantage importante. Mais, quand je vois que ceux qui brûlent des hectares de pinède dans le Midi ne sont condamnés qu’à du sursis, je m’interroge. Mérite-t-il cela alors qu’il n’est peut-être qu’un maillon ou un porteur d’eau d’une chose bien plus grande ? S’il est coupable, c’est une bonne décision. Si ce n’est pas le cas, trois ans de prison ferme, c’est monstrueux ! Car j’invite ceux qui réclament de lourdes peines à venir passer ne serait-ce qu’un jour en prison, ils verront que ce ne sont pas des hôtels cinq étoiles. »

L’avocat de la famille Bastide, Me Alain Scheuer, s’est lui satisfait de ce jugement : « C’est une décision très sage », s’est-il contenté de dire, espérant que ses clients soient indemnisés… « Le problème, c’est qu’on n’a jamais vu quelqu’un en prison indemniser les victimes sans travailler ».

Les dégâts liés à l’incendie avaient été estimés à plus de cinq millions d’euros à la suite de nombreuses expertises d’assurance.

LIRE LE COMPTE RENDU D'AUDIENCE ICI

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Onet-Le-Château

370 €

Cet appartement de 37 m2 se situe dans une résidence sécurisée et dispose :[...]

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

115000 €

Au sein du quartier des Balquières, prisé pour son calme et sa tranquillité[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir