Millau en jazz veut sauver la partition de l’année 2021

Abonnés
  • Gérard Tanguy et Philippe Fayret veulent réservent quelques surprises pour la prochaine édition.
    Gérard Tanguy et Philippe Fayret veulent réservent quelques surprises pour la prochaine édition. L. B.
Publié le

Après une année noire, l’organisation du festival se veut optimiste pour les 30 ans du festival.

C’est beaucoup de nuits blanches qui accouchent d’une année noire pour le festival Millau jazz. Gérard Tanguy, le président de l’association de Millau jazz depuis 16 ans, et Philippe Fayret, administrateur et salarié de la structure depuis le début, gardent "peu de souvenirs" de cette année 2020, si ce n’est quatre soirées entre janvier et mars. Ce sont aussi 40 concerts annulés, soit 160...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
loïc bailles
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

385 €

N180 - Studio entièrement meublé au 2ème étage en centre ville avec terrass[...]

50 €

Place Emma Calvé, parking dans résidence fermée. - A louer, dans une réside[...]

360 €

N314 - Appartement de type 2 proche du centre ville avec un coin cuisine am[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?