Crise sanitaire : une vie de plus en plus virtuelle

  • Une part de notre vie de plus en plus "virtuelle".
    Une part de notre vie de plus en plus "virtuelle". Repro CP - ML - Pixabay
Publié le

Sans surprise, en 2020, la pandémie du coronavirus, avec ses confinements et la mise en place de la distanciation sociale,  a rendu les Français de plus en plus consommateurs d'Internet, pour communiquer, travailler, acheter, se soigner, se distraire voire même, paradoxalement, se rencontrer... mais de loin.  A tel point qu'à cette cadence, les homo sapiens que nous sommes pourraient se voir rebaptisés "homo virtualis".
Voici traduite, en quelques chiffres, cette explosion de l'utilisation d'Internet dans notre vie de tous les jours, d'après une étude de Médiamétrie publiée cette semaine.

 

  • 2 h 25

 Le temps moyen de "surf" sur internet par jour, qui bondit de 15 % en 2020. Pour les 15-24 ans, l'augmentation est encore plus flagrante avec près de 4 h 23 par jour, en augmentation de 24 %.

  • 2 h 12

Le temps que passent par jour les 15-24 ans sur les réseaux sociaux et les messageries.

  • 1 h 32

En moyenne, le temps passé par jour à surfer sur un mobile en octobre 2020.

  • + 15 %

L'augmentation  des usages sur smartphone. Cette digitalisation de la vie au quotidien se traduit par une explosion des services. Faire ses courses, apprendre, travailler, communiquer avec ses proches... 

  • X 6

L'audience des sites et applications de visio a été multiplié par six durant le premier confinement.

  • 80,5

Le pourcentage des 15-24 ans qui se sont connectés aux sites et applications de formation et/ou d'éducation durant le premier confinement.

  • 20 %

En novembre 2020, un salarié français sur cinq était en télétravail (source Happydemics). Cette proportion s'est aujourd'hui  errodée à 13 %, alors que le gouvernement rappelle que le télétravail à 100 % pour ceux qui le peuvent doit rester la norme.

  • X 2

Les modes de consommations évoluent. On recense notamment un doublement des pratiques des commandes en ligne sur les services de restauration.

  • 45,4

En millions, le nombre de Français inscrits sur les 15 premiers sites de e-commerce.

  • 19,2

Les Français ont eu besoin de s'informer en 2020 et cela se ressent dans les chiffres. Pendant les deux confinements mais aussi tout au long de l'année l'audience des principaux sites d'informations a largement augmenté avec plus de 19,2 millions de visiteurs par jour.

  • + 26 %

 Les internautes ont largement utilisé les services médicaux disponibles en ligne, que ce soit pour prendre des rendez vous médicaux (+26 %d’audience en un an), ou téléconsulter un professionnel de santé. 

  • 27,9

Les Français se sont aussi divertis avec notamment la hausse de la fréquentation des sites de streaming et réseaux sociaux. Netflix, Prime Video, Disney + ressortent gagnants de la crise avec près de 27,9 millions de visites par mois.

  • + 283 % pour le réseau social chinois

Facebook reste le réseau social le plus utilisé en France. Derrière WhatsApp, Instagram et Messenger se maintiennent, prouvant ainsi le besoin de communiquer des Français pendant cette période particulière. Le réseau social Chinois Tik Tok connaît quant à lui une augmentation de 283 %, favorisé par les plus jeunes. Comme quoi la pandémie a connecté la Chine avec le reste du monde...

B. P. (ML) et L. R. (CP)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?