Millau : Ping-Pong cowork veut passer sur le toit de la Maison des entreprises

  • Le toit terrasse de la TGM bénéficie d’une surface de 1 500 mètres carrés.
    Le toit terrasse de la TGM bénéficie d’une surface de 1 500 mètres carrés.
Publié le

Les premiers visiteurs pourront profiter du tiers-lieu à partir de juin prochain.

Voilà près de trois ans que l’espace de coworking Ping-Pong a pris ses aises, au 21, rue du Pont-de-Fer. Prisé des entrepreneurs millavois, l’espace manque parfois de pousser les murs pour que travailleurs cohabitent avec les événements festifs et culturels. C’est d’ailleurs comme ça que le projet d’investir le toit de la Maison des entreprises a fait son chemin dans l’esprit de Denis Cabiron, responsable du Ping-Pong cowork. Actuellement connu d’une poignée d’étudiants qui suivent les formations du Crept et des historiens se rendant aux archives municipales, l’espace de 1 500 mètres carrés jouit d’une vue panoramique sur le stade d’eaux vives, les terrains de La Maladrerie, le centre ancien de la cité du gant, avec le viaduc de Millau en toile de fond : "L’endroit idéal pour l’élaboration d’un tiers-lieu."

En deux-temps

Commencé sous le mandat précédent de la communauté de communes Millau grands causses, Emmanuelle Gazel, lors du dernier conseil communautaire dont elle est désormais la présidente, a rassuré quant au soutien de la collectivité.

Au-delà de la Société coopérative d’intérêt collectif Ping Pong cowork et de Millau grands causses, le projet de tiers-lieu compte rassembler quatre pôles, bien distincts les uns des autres, à commencer par un pôle alimentation, dont les premiers coups de fourchettes sont espérés début juin, "un test estival pendant trois mois avant d’y faire de l’insertion en lien avec la Direccte", glisse Denis Cabiron.

Travailler avec les associations

Labellisé Fabrique de territoire, au même titre que Station A à Rodez, l’espace pourrait travailler en lien avec des associations comme le Jardin du Chayran, Clic à la ferme, et des restaurateurs locaux. "Certains pourront contribuer aux formations pour éventuellement pallier le manque de mains-d’œuvre dont une partie de la profession est victime", souligne Denis Cabiron. Sur le toit de l’ancienne Très grande mégisserie, TGM, l’espace alimentation cohabitera avec un pôle numérique, un pôle bien-être et un pôle d’animation. Pendant près d’un an, le porteur du projet partagera les lieux avec les archives municipales en attendant son déménagement (lire par ailleurs).

Rentrant dans les clous du plan de relance du gouvernement, le rooftop millavois devrait bénéficier d’une subvention de 50 000 € sur les 350 000 € du projet.

Un plan d’investissement est en cours de ficelage et les réunions de travaux devraient se poursuivre dans les prochains jours, pour que les travailleurs de l’espace du Ping Pong cowork n’aient plus qu’à traverser la rue pour se détendre.

Pour voter pour ce projet au budget participatif de la Région : bit.ly/3rZK7Lm

loïc bailles
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

640 €

N798 - A louer Appartement T4 dans une copropriété avec ascenseur, comprena[...]

345 €

N150- Appartement T1 bis situé en 2eme étage d'un immeuble sécurisé en cent[...]

55 €

A LOUER , centre de Millau place de parking - A LOUER, en centre de Millau,[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?