Départementales : Alain Marc annonce son retrait et dévoile la candidature d'Arnaud Viala

  • Alain Marc (à droite) avait été réélu au Sénat en septembre, avec Jean Claude Anglars.
    Alain Marc (à droite) avait été réélu au Sénat en septembre, avec Jean Claude Anglars. Centre Presse
Publié le , mis à jour

Le sénateur ne briguera pas un nouveau mandat aux départementales. Il laisse la place, sur son canton, à Arnaud Viala.
 

C'était un secret de Polichinelle : le sénateur Alain Marc a annoncé lundi matin, dans un communiqué, qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat de conseiller départemental. Élu depuis 2015 sur le nouveau grand canton Raspes et Lévezou, il devait laisser la place à Arnaud Viala, qui souhaite revenir au département, qu'il avait quitté il y a six ans. 

"J’ai été élu en 1994 au Conseil général sur le canton de Saint-Rome-de-Tarn puis, il y a 6 ans et après la refonte de la carte, sur celui de Raspes et Lévézou au Conseil départemental, en duo avec Christel Sigaud-Laury, détaille l'élu. Je remercie toutes celles et tous ceux qui m’ont renouvelé leur confiance, sans discontinuer depuis 27 ans. Je me suis efforcé de mériter cette confiance en restant continuellement à leur écoute pour porter avec plus d’efficacité les dossiers du territoire."

Il évente la candidature d'Arnaud Viala

Pour le moment, Arnaud Viala n'a pas encore officialisé sa candidature. Mais le sénateur l'évente largement dans son texte : "sur le canton Raspes et Lévézou, mon soutien lors des prochaines élections va à l’équipe conduite par Arnaud Viala. Il a mon appui total pour, le moment venu et s’il le souhaite, briguer la présidence du Département en y apportant sa connaissance du territoire, son expérience de la gestion, sa passion de l’Aveyron dans les perspectives qu’il saura donner à la collectivité."

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?