Alisée Vales, une jeune femme qui prend des risques et qui veut être Miss France

Abonnés
  • L’Aveyronnaise Alisée Vales a pris goût aux défilés des élections de miss.	Evygraph L’Aveyronnaise Alisée Vales a pris goût aux défilés des élections de miss.	Evygraph
    L’Aveyronnaise Alisée Vales a pris goût aux défilés des élections de miss. Evygraph
Publié le

Originaire de Saint-Léons, âgée de 23 ans, installée à Paris comme commerciale chez Smile Wanted Group, après un master de droit à Toulouse, elle avoue être plutôt du genre à "sortir des sentiers battus". C’est ce trait de caractère et aussi "un brin de curiosité" qui l’ont encouragée à monter sur les podiums pour défiler et découvrir ainsi l’univers des miss. Après avoir brigué une écharpe en Aveyron en 2018, avoir été élue à Toulouse l’année suivante, elle a participé à l’élection de miss Paris voilà quelques jours. Elle a également tapé dans l’œil des organisateurs et a été sélectionnée pour la soirée miss Ile-de-France fixée dimanche 3 octobre à Dammarie-les-Lys (77).

Est-ce que je suis une jolie fille ?". L’intéressée n’élude pas la question mais, en revanche, elle ne se contente pas de répondre sur la plastique. "J’ai participé à de nombreux défilés, j’ai assisté à beaucoup de soirées et je me suis rendue compte que les mensurations ne font pas tout, poursuit-elle. Il y a, par exemple, le rendu scénique, le fait d’être à l’aise sur scène, la capacité à...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?