Au Pinocchio à Paris, Claire Bonnenfant sert l’Italie avec l’accent aveyronnais

Abonnés
  • Ayant fêté ses 31 ans le 3 juillet, Claire Bonnenfant est aux commandes du Pinocchio, avec son compagnon Guillaume Soulenq, depuis novembre 2018. 	RDS
    Ayant fêté ses 31 ans le 3 juillet, Claire Bonnenfant est aux commandes du Pinocchio, avec son compagnon Guillaume Soulenq, depuis novembre 2018. RDS
Publié le

À la tête de cette brasserie, avec Guillaume Soulenq, son compagnon, également aveyronnais, au pied de la Tour Montparnasse, depuis le 1er novembre 2018, cette fidèle de la Bourrée montagnarde a fait le choix d’une cuisine transalpine, avec pizzas, pastas, risotto, tiramisu ou panna cotta. Plutôt qu’aligot-saucisse, pavé de bœuf, truffade, farçous, fouace ou gâteau à la broche. Sans négliger les racines familiales...

Pinocchio n’a pas besoin d’allonger son nez. Il tend juste son bras et il touche la Tour Montparnasse. Cette brasserie, située au 19 boulevard Edgard-Quinet, dans le 14e arrondissement, à l’ombre du plus haut gratte-ciel intra-muros de Paris (209 mètres), est tenue par un jeune couple d’Aveyronnais, Guillaume Soulenq, originaire de Mur-de-Barrez, et Claire Bonnenfant.

Si elle est née et a grandi en Seine-Saint-Denis, respectivement à Aulnay-sous-Bois, le 3 juillet 1990, et au Blanc-Mesnil, la trentenaire est, selon ses propres termes, "un pur produit de l’Aveyron". Les quatre grands-parents sont, en effet, des enfants du pays.

Du côté de Gérard, le papa, les racines ont puisé leurs forces dans la terre de Sévérac-l’église et d’Espeyrac. Du côté de Régine, sa maman, née Raynaldy, les origines ont pour décor Banhars, Florentin-la-Capelle ou encore Saint-Amans-des-Côts.

Claire Bonnenfant aurait très bien pu embrasser une carrière artistique. Alors que sa mère est une virtuose de l’accordéon, tandis que son père maîtrise cabrette et trompette, et que son frère Vincent a opté pour le trombone, elle a pratiqué huit ans de piano et dix de celui à bretelles, pas en musette mais en classique. Passant même par le Conservatoire. Et, fidèle encore à la Bourrée montagnarde, elle continue de traverser Paris une fois par semaine pour aller danser et chanter au sein de son groupe folklorique. Un sujet de conversation au cours des réunions familiales puisque son père est, lui, membre de la Bourrée de Paris !

Avec son bac S en poche, elle aurait pu suivre un parcours scientifique. Finalement, elle a fait de la gestion avec une licence en comptabilité et un Bachelor à l’école Ferrandi. Comme son papa Gérard, cuisinier de formation. Elle s’est orientée vers le management de restaurant sur trois ans, avec différents stages : Pré Catelan, Londres, puis un établissement du 17e arrondissement à Paris. Elle n’a pas oublié : "C’était hyper constructif". C’est d’ailleurs lors de ce cursus qu’elle a rencontré son compagnon Guillaume Soulenq.

Après diverses expériences, ils ont décidé de voler de leurs propres ailes. Alors qu’elle participait à un festival folklorique à Marrakech (Maroc), il est tombé sur le Pinocchio. Il a eu du nez... C’était le bon ! "Il y a une super terrasse. Et puis, c’est une brasserie à taille humaine, avec une clientèle très variée. On reçoit aussi bien des salariés des bureaux de la Tour, que des familles ou des touristes", se réjouit Claire Bonnenfant, qui a pris ses quartiers (avec un effectif de huit personnes) le 1er novembre 2018. "Pour l’instant, c’est là et puis on verra. On est ouvert à des propositions mais pas dans la précipitation", conclut la jeune Aveyronnaise.

La brasserie Le Pinocchio est située au n°19 du boulevard Edgard-Quinet, dans le 14e arrondissement de Paris. Elle est ouverte, sept jours sur sept, de 8 heures à 2 heures du matin. Réservations au 01 43 20 44 30.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
A Paris, Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?