Le Palais de Tokyo laisse carte blanche à Anne Imhof

  • À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi au Palais de Tokyo, 13, avenue du Président Wilson.
    À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi au Palais de Tokyo, 13, avenue du Président Wilson. Repro CP
Publié le

Jusqu'au 24 octobre, l'artiste allemande propose une oeuvre "totale et polyphonique" à destination des visiteurs.

Récompensée notamment par un Lion d’or à la Biennale de Venise (2017), l'artiste Anne Imhof a pris possession de l’ensemble du Palais de Tokyo depuis le 22 mai dernier. Née en 1978, elle a été formée à la prestigieuse Hochschule für Bildende Künste–Städelschule de Francfort et a, pour sa carte blanche, pris la décision d'inviter un trentaine d'artistes pour composer son oeuvre, décrite comme "totale et polyphonique". Espace, corps, musique et peinture se retrouvent mêlés avec bonheur, avec notamment un impressionnant labyrinthe de verre, qui fragmente l’espace tout en générant de nouvelles perspectives.

C'est dans ce cadre prestigieux et repensé qu'Anne Imhot a composé ses Natures mortes. 

Les artistes invités : Anne Imhof, Alvin Baltrop, Mohamed Bourouissa, Trisha Donnelly, Eliza Douglas, Cyprien Gaillard, David Hammons, Mike Kelley, Jutta Koether, Klara Lidèn, Gordon Matta-Clark, Joan Mitchell, Oscar Murillo, Cady Noland, Precious Okoyomon, Francis Picabia, Sigmar Polke, Paul B. Preciado, Bunny Rogers, Sturtevant, Yung Tatu, Wolfgang Tillmans, Rosemarie Trockel, Cy Twombly, Adrián Villar Rojas.

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi au Palais de Tokyo, 13, avenue du Président Wilson, 75116 Paris.
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?