L'architecture de Rodez se dévoile dans un ouvrage surprenant

  • Yann Launay et Dominique Gombert au Broussy, un café 100% art déco.
    Yann Launay et Dominique Gombert au Broussy, un café 100% art déco. Centre Presse - Salima Ouirni
Publié le

Le service du patrimoine de Rodez Agglomération vient de signer un bel ouvrage sur l’architecture du XXe siècle en partenariat avec la région Occitanie.

Inciter les gens à regarder autrement leur environnement architectural, inventorier le patrimoine de l’agglomération dans un but scientifique, voilà la mission du service du patrimoine de Rodez Agglomération. Ce travail de longue haleine vient d’aboutir à un remarquable ouvrage intitulé "Rodez au XXe siècle, le choix de la modernité".

Réalisé en partenariat avec le « service connaissance et inventaire des patrimoines de la région Occitanie », ce bel ouvrage retrace l’aventure des constructions au XXe siècle. Yann Launay, chargé d’études au service du patrimoine de Rodez Agglomération, a passé quatre années à recenser et étudier les constructions sur l’agglomération. "Ce livre est réalisé dans le but de valoriser le travail d’inventaire. Il s’inscrit dans la collection nationale Images du patrimoine", souligne Yann Launay. Tiré à 600 exemplaires, le livre est quasiment épuisé.

La découverte des intérieurs

L’ouvrage retrace l’histoire des monuments publics et privés, ainsi que du patrimoine religieux. « Rodez s’étend considérablement entre les deux guerres. La population explose sous l’effet de l’exode rural », rappelle Yann Launay. C’est aussi une période où Rodez n’hésite pas à s’inspirer des grandes villes, comme Paris. "Le béton armé est arrivé très tôt à Rodez, dans les années 20", explique Yann Launay. Cette mode gagne les constructions modernes et dure dans le temps.

Le livre richement illustré par Marc Kérignard permet donc de retracer la transformation de Rodez, considérée comme une ville marchande (entre 1 850 et 1 914), son évolution l’entre-deux-guerres où elle prend l’essor d’une petite capitale provinciale, jusqu’à son tournant du XXIe siècle.
Les auteurs du livre invitent à une visite surprenante des villas privées. On découvre des intérieurs préservés, des décors restés dans leur jus. Une occasion en or d’en apprendre davantage sur les détails des façades notamment : cannelures, ferronneries, fenêtres bow-windows à pans coupés, mosaïques ornant les entrées des immeubles de standing, de l’époque Art déco.

Le livre fait aussi la part belle aux architectes qui ont marqué Rodez : Jules Andrieu, Jean Vigouroux et André Boyer, entre autres ainsi que les grandes familles qui ont, grâce à leur réussite, embelli le piton.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

599000 €

Aveyron - Vous recherchez un projet d'accueil et de tourisme vert ? Cette p[...]

79800 €

Rodez tour de ville - Dans un immeuble en cours de rénovation totale compos[...]

590 €

Appartement de type 3 d'environ 68 m² situé à Rodez. L'appartement se compo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?