L’ancienne école EDF de Saint-Affrique vise "la frugalité énergétique" enviée

  • Florent Tarrisse, conseiller de la Seml Saca, et Laurent Souyris, responsable immobilier, ont présenté le projet.
    Florent Tarrisse, conseiller de la Seml Saca, et Laurent Souyris, responsable immobilier, ont présenté le projet.
Publié le , mis à jour

Les 11es rencontres nationales Territoire à énergie positive (Tepos) ont eu lieu à Millau jusqu’à ce vendredi avec la présence de six cents participants venus de toute la France, dont les deux tiers hors d’Occitanie. Une rencontre organisée par le Parc naturel régional des grands causses.

Mercredi, en fin d’après-midi, neuf visites de sites répartis sur tout le territoire du Parc étaient proposées aux participants, deux étant situées sur Saint-Affrique.

Le premier site, c’est le grand bâtiment qui abrite les chaudières du réseau de chaleur bois exploité par la Sem Causses Energia.

Réseau qui alimente en eau chaude le chauffage des bâtiments en ville. Le second lieu de visite se trouve sur la Seml Saint-Affrique construction aménagement (Saca), l’ancienne école EDF.

Site qui s’étend sur douze hectares et comporte vingt bâtiments pour une surface de planchers de deux hectares. Les participants de la rencontre Tepos y ont visité le grand bâtiment Occitan, appelé également le paquebot. Il héberge une dizaine d’entreprises ainsi que les bureaux administratifs de la mairie et de la communauté de communes, mais aussi l’école The Village de la CCI, une salle de conférences mutualisée et un espace de télétravail.

Une écorénovation

La cinquantaine de visiteurs a été accueillie par Laurent Souyris, responsable immobilier de la Seml Saca, et Florent Tarrisse, directeur général des services du Parc et conseiller technique de la Seml. Si le bâtiment Occitan a été choisi comme lieu de visite, c’est qu’il va faire l’objet d’un grand projet de rénovation énergétique qui va entrer dans sa phase de réalisation fin octobre ou début novembre. Ce bâtiment de plus de 6 400 m2, construit en 1966 sous la maîtrise d’ouvrage EDF, est implanté sur cinq niveaux à flanc de colline. La façade principale, orientée ouest/ sud-ouest, permet de bénéficier d’apports solaires importants, été comme hiver.

Mais aujourd’hui, le bâtiment Occitan ne répond plus au besoin de ses occupants. "Il faut se protéger du froid l’hiver et de la chaleur l’été, explique Laurent Souyris. On fait le choix d’un projet de rénovation énergétique sans technologie et sans climatisation. On doit rénover le site avec ses occupants qui continuent de travailler à l’intérieur. Ce sera donc une écorénovation utilisant des ressources locales et des écomatériaux. Sur les façades du bâtiment existant, seront posés des éléments modulaires préfabriqués qui seront assemblés sur place. Les menuiseries en bois seront capotées avec de l’aluminium. Les charpentes en bois seront recouvertes d’un enduit minéral. Des brise-soleil seront installés pour un meilleur confort l’été."

Le bois utilisé sera certifié Bois du massif central. L’eau de la toiture sera récupérée pour les sanitaires.

Pour le chauffage, le bâtiment est déjà raccordé au réseau de chaleur de la ville.

Des panneaux photovoltaïques seront posés sur le toit pour une production de 100 KWc. "L’objectif est que les gens soient bien, dans des locaux confortables avec une frugalité énergétique", précise Laurent Souyris.

Fin du chantier de rénovation est prévue début 2023.

jean-marc cognot
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Affrique

380 €

Saint Affrique, centre-ville, en 1er étage, à louer, appartement de type 2.[...]

45300 €

Dans un petit lotissement composé de 6 lots, une parcelle de terrain à bâti[...]

43600 €

Dans un petit lotissement composé de 6 lots, un terrain à bâtir viabilisé d[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?