Saint-Parthem : Johnny s'est-il réincarné en épicier à Port-d'Agrès ?

  • Jean-Pierre Giordano, grand fan de Johnny.
    Jean-Pierre Giordano, grand fan de Johnny. DDM - BHSP
Publié le

Jean-Pierre Giordano est installé depuis six ans à Port-d’Agrès où il tient le multiservices du village. Il est aussi très connu pour sa ressemblance avec Johnny Hallyday...
 

"Cela fait plus de 40 ans que l’on m’appelle Johnny. J’ai été fan de lui depuis tout petit. Il avait dix ans de plus que moi. Il est né un 15 juin et moi un 15 août", explique Jean-Pierre Giorano. Natif de Saint-Paul-de-Vence en Provence, Jean-Pierre a assisté à 14 ans, en 1967 à son tout premier concert de Johnny Hallyday : "C’était dans une cour d’école à Cagnes-sur-Mer. À l’époque, le public de ce concert était peu réceptif au rock et certains spectateurs l’avaient fait savoir en sifflant quand il se roulait par terre ou cassait des guitares." Bien d’autres concerts ont suivi : "J’ai assisté à une soixantaine de concerts de Johnny en Provence et sur la Côte d’Azur. Beaucoup de fans me saluaient en me disant que je lui ressemblais beaucoup."

"Après son décès, j’ai entendu des gens dirent en me croisant : Johnny est immortel. Beaucoup de gens veulent des selfies, pas pour eux mais pour leurs parents." Même avec le masque sur le visage, beaucoup reconnaissent Johnny.

"Quand je te vois, j’ai l’impression de me voir dans un miroir !"

Jean-Pierre Giordano se souvient avec émotion de sa rencontre avec Johnny en octobre 2015 : "Johnny se produisait au Nikaïa de Nice les 2 et 3 octobre 2015. Un ami m’avait dit qu’il dînait avec Laeticia et tout l’orchestre au restaurant La Colombe d’Or à Saint-Paul-de-Vence. Au moment où tout le monde est parti, je l’ai interpellé en disant 'Jojo'. Il est venu vers moi et a serré ma main. Il m’a dit : "Quand je te vois, j’ai l’impression de me voir dans un miroir !". Je l’ai revu le lendemain au restaurant. On a bu quelques verres ensemble et il m’a donné deux places pour son concert du soir en me disant d’aller le voir dans sa loge. On a pu voir le concert avec mon neveu, mais en raison des inondations, qui ont fait 22 morts dans la région, on a dû quitter le Nikaïa sans passer par la loge."

Après une carrière dans la police municipale de Vence, Jean-Pierre Giordano a pris sa retraite fin 2015 : "Ma compagne qui était taxi, en avait assez des embouteillages de la Côte-d’Azur et cherchait un endroit plus calme. On a trouvé l’annonce de la vente du fonds de commerce du multiservices dont les locaux appartiennent à la mairie de Saint-Parthem. On a visité et la région nous a beaucoup plu. C’est le calme que nous recherchions, et il y a beaucoup de choses à voir et à faire. D’emblée, tout le monde m’a appelé Johnny. Nous avons été très bien accueillis. Il faut dire que Magali s’investit à fond pour rendre service et qu’elle est appréciée de la population. Parfois, des gens me parlent de Johnny et de ma ressemblance. En général, je ne passe pas inaperçu."

 

Grand fan de voitures

Jean-Pierre Giordano nourrit une autre passion : les voitures. "J’ai commencé des courses de côtes à l’âge de 18 ans. Tout d’abord avec une Renault 8 Gordini ; puis une Simca rallye 2 ; une Ford Capri. Après quelques années d’interruption, j’ai repris les courses mais en karting. J’ai été président du club de karting de Nice. On a organisé des courses de côtes en kart. Un kart de 125cm3 atteignait 180km/h !".

À son arrivée en Aveyron, Jean-Pierre Giordano a participé durant deux ans à des courses de côte au volant d’une Fun Boost (200cv pour 390kg), notamment à Saint-Géniez d’Olt, puis dans le Var, les Alpes-Maritimes et le Cantal.

"En parallèle, j’ai commencé une collection de petites voitures Formule 1, j’en possède une centaine, et de plaques de rallyes." Cerise sur le gâteau, Jean-Pierre est propriétaire d’un C4 Citroën de 1929 et d’une Porsche 996.

"Pour moi, Johnny est vivant"

Jean-Pierre "Johnny" Giordano s’exprime aussi artistiquement. "J’ai fait partie durant six ans d’une troupe de théâtre à Vence, dont les pièces humoristiques comportaient des chansons. Sur scène, j’intervenais pour chanter. Il y avait bien sûr du Johnny mais aussi du Daniel Guichard, Joe Dassin, Jean Ferrat, Serge Reggiani, Mike Brant, Michel Sardou… Comme mes parents m’ont donné un certain don d’imitation, le répertoire me permettait de chanter les chansons de gens que j’aime en imitant leurs voix."

Jean-Pierre Giordano s’adonne à sa passion du chant, également dans des soirées karaoké. Ainsi, on a pu le voir cet été aux soirées du camping du Port de Lacombe à Flagnac, ou bien il y a quelque temps au restaurant de Saint-Parthem. Au début des années 2000, Jean-Pierre Giordano avait participé à Nice au casting de la Star Academy. "J’ai passé la première étape, puis, ils ne m’ont pas gardé car la production ne voulait pas d’imitation."

Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Parthem

70000 €

En Exclusivité-Dans village Vallée du Lot, Maison plain-pied avec terrasse [...]

180000 €

Vallée du Lot, belle maison caractère avec terrasse ombragée, avec piscine [...]

194000 €

Vallée du LOT, Proche Flagnac-maison de caractère ( 200m2 habitable) avec a[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Parthem
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?