Avec la hausse des prix du carburant, ça roule pour le covoiturage

  • Face à la hausse des prix, il n'y a pas de petites économies. De plus en plus de Français se tournent ainsi vers le covoiturage pour réduire leurs frais.
    Face à la hausse des prix, il n'y a pas de petites économies. De plus en plus de Français se tournent ainsi vers le covoiturage pour réduire leurs frais. Repro CPA
Publié le

Alors que le prix des carburants a fortement augmenté ces dernières semaines, les applications de covoiturage enregistrent de très nombreuses nouvelles inscriptions de personnes désireuses de faire des économies. Et les trajets entre le travail et le lieu de domicile ont particulièrement la côte. 

Depuis plusieurs semaines, les prix des différents carburants ne cessent de grimper, et cela se fait ressentir au niveau du porte-monnaie. Face à cette situation, qui commence à devenir intenable pour de nombreux Français, le gouvernement doit se décider très prochainement sur les mesures d'aides.

En attendant, certains ont trouvé une solution face à la flambée des prix : le covoiturage. Ces dernières semaines, les trajets domicile-travail, dits du quotidien, ont connu une forte augmentation, un peu partout en France.

"Sur notre application Blablacar Daily, on a 50% de trajets supplémentaires depuis quelques semaines. C’est là que c’est le plus fort et on s’attend à ce que ça augmente aussi sur les trajets longue distance avec les vacances qui arrivent", assure une responsable de Blablacar.

"Entre 100 et 200 € d'économie par mois"

Selon elle, cette situation était prévisible, car ce n'est pas une première et c'est la meilleure possibilité pour faire des économies assez rapidement. "Quels que soient le véhicule et le carburant qu’on utilise, faire du covoiturage peut diviser par deux, trois ou quatre le coût du trajet."

Elle donne même un chiffre significatif : "Dans tous les cas, c’est un bon plan, sachant qu’en covoiturant au quotidien, on peut économiser, selon la distance et la fréquence à laquelle on utilise sa voiture, entre 100 et 200 € par mois."

De quoi rendre cette pratique durable ? Oui, et "quelles que soient les aides qui seront faites", estime-t-elle. "Le covoiturage peut générer des économies importantes si on en a une pratique régulière."

Plus de 70% des gens vont seul au travail en voiture

Actuellement, plus de 2 millions de personnes sont inscrites sur l'application Blablacar Daily, et cela prend de l'ampleur au fil des années. Avec la crise que l'on est en train de vivre, cela pourrait encore s'accentuer.

"On a encore 70% des gens qui vont seul au travail en voiture. C’est pour eux que c’est le plus intéressant de se mettre en covoiturage. Et certains pourraient bien changer leurs habitudes", conclut la responsable de Blablacar.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?