Métiers de l'animation : une aide de 200 euros pour les candidats au Bafa

  • BAFA ou BAFD pour travailler dans les colonies de vacances, les centres de loisirs et autres métiers de l'animation.
    BAFA ou BAFD pour travailler dans les colonies de vacances, les centres de loisirs et autres métiers de l'animation. Repro CP - Archives
Publié le

Selon une étude, 10 % des effectifs potentiels des structures d'animation ne serait pas pourvus.
 

Pour encourager les personnes à passe le Brevet d'aptitude aux métiers de l'animation (BAFA), le gouvernement a décidé de financer en partie le coût de cette formation avec une aide de 200 euros pour chaque jeune désireux de devenir animateur.  Le coût de cette formation avoisine les 800 à 900 euros, précise France Info (entre 500 et 1 300 €, selon Infos Jeunes). Il en va de même pour le BAFD, ou brevet d'aptitude aux fonctions de directeur, qui permet travailler en centres de loisirs ou colonies de vacances.

Car il y a pénurie de main-d'oeuvre dans l'animation. Selon une étude publiée ce lundi, 82 % des structures disent peiner à recruter dont 74 % dans l'animation. Plus de 5 200 postes ne seraient pas pourvus en France, soit 10 % de leurs personnels.

La secrétaire d'Etat à la jeunesse Sarah El Haïry  compte également réunir en novembre les représentants des collectivités territoriales et les associations employeuses sur la question des rémunérations dans les métiers de l'animation, assez faibles, et du temps partiel subi, ainsi que sur l'abaissement de l'âge d'accès au Bafa de 17 à 16 ans, selon La Croix

L'aide de 200 euros sera versée à quelque 20 000 jeunes dès 2022.

 

 

L. R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?