Tournage pour France 3 : "Ô la belle vie" de Sophie Jovillard filme Rodez

  • L’équipe du tournage dans les rues de l’hyper-centre.
    L’équipe du tournage dans les rues de l’hyper-centre.
Publié le , mis à jour

Le magazine télé, "Ô la belle vie" de France 3 s’intéresse à Rodez à travers son patrimoine et le musée Soulages. L’émission sera diffusée au premier trimestre de l’année prochaine.

L’émission de France 3, "Ô la belle vie" était en tournage ce lundi, à Rodez. Sophie Jovillard, avec son équipe, a sillonné les rues de l’hyper centre et les abords du musée pour raconter la ville. Comme à son habitude, l’animatrice télé a pris un guide local pour raconter le territoire rouergat et l’art d’y vivre : Jocelyn Calac. Le photographe ruthénois a été repéré pour son livre sur Rodez. "J’ai été choisi comme fil rouge de l’émission qui cherchait quelqu’un pour accompagner Sophie Jovillard. Le service du patrimoine m’a proposé car, cet été, j’ai participé aux visites du patrimoine de Rodez, via la photographie", se réjouit le photographe.

Jocelyn Calac a pu donc accompagner l’équipe de tournage, à travers plusieurs sujets retenus. Sophie Jovillard a commencé par le musée Soulages où elle a rencontré Benoît Decron, le directeur du musée et conservateur en chef. Après l’interview, la présentatrice a passé un moment avec le jeune et très prometteur artiste Lombre, qui a récemment tourné un clip dans ce même musée.

De là, direction le deuxième monument le plus important de Rodez. Dominique Vermorel, spécialisée dans la restauration des monuments historiques, de la fabrique et de la taille de pierre, de la maçonnerie, du patrimoine ancien ainsi que de la sculpture, a reçu l’équipe pour lui raconter les secrets de Notre-Dame de Rodez. L’artisan qui côtoie la cathédrale depuis des années, pour la restaurer sur toutes ses façades, a pu évoquer sa passion pour ce monument emblématique du chef-lieu de Rodez.

Comme on le sait, l’émission Ô la belle vie raconte non seulement le patrimoine, mais également les gens qui font vivre leurs territoires.

Pause-café au Barista de Rodez

C’est pourquoi Sophie Jovillard et Jocelyn Calac sont allés à la rencontre de Kévin Grèzes, pour une pause-café, rue Corbières. Le barista, passionné par son métier et les meilleurs cafés du monde leur a parlé de cette profession, qui se situe entre l’artisanat et l’art de servir un bon café.

D’autres surprises attendent les téléspectateurs de ce magazine d’un format de 26 minutes qui sera diffusé en février ou mars 2022.

L’émission qui passe, les dimanches à 12 h 55, dévoilera certainement d’autres trésors de Rodez, tout en les mettant en valeur.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?