L'autre "Salon de l'agriculture" de L214 : un foie gras de mauvaise foi ?

  • Gavés deux fois par jour, vivant sur un sol grillagé, souffrant tous en permanence de diarrhée...
    Gavés deux fois par jour, vivant sur un sol grillagé, souffrant tous en permanence de diarrhée... Capture d'écran - L214
Publié le

L'association pour le bien-être animal a publié ce jeudi sa troisième enquête contre l'élevage intensif en amont du Salon de l'agriculture qui s'ouvre ce samedi 26 février à Paris. Aujourd'hui cap sur le Sud-Ouest et son "fameux" foie gras.
 

Après deux premières enquêtes sur un élevage de poulets puis sur la pêche industrielle dans la Manche, l'association contre la maltraitance animale nous emmène ce jeudi en zone IGP "canard à foie gras du Sud-Ouest". Nés dans les Deux-Sèvres, élevés dans le Lot-et-Garonne, quelque 1900 canards finissent leur vie dans une salle de gavage à L'Isle-Bouzon dans le Gers.

Enfermés dans des cages métalliques, vivant sur un sol grillagé qui finit par provoquer des oedèmes inflammatoires à leurs pattes, ces canards sont gavé deux fois par jour, entraînant une surmortalité de 7 à 20 fois plus élevée qu'en cas de non-gavage. Les nombreux déplacements de ces canards dans leur courte vie et  "la défaillance de leur système immunitaire due au gavage font de la filière foie gras un accélérateur de grippe aviaire" accuse l'association qui a porté plainte pour maltraitance et pour conditions d'exploitation "non conformes", selon elle.

Si 85% des Français se déclarent contre l'élevage intensif, près de 57 % d'entre eux avouent même que le positionnement des candidats sur la cause animale pourrait jouer un rôle sur leur vote à l'élection présidentielle le dimanche 10 avril, rappel France 3.

Deux nouvelles enquêtes seront dévoilées ces vendredi 25 et samedi 26 février, jour d'ouverture du Salon de l'agriculture, porte de Versailles à Paris.

 

L. R.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?