Decazeville : la mairie cède 22 photographies à l'Association de sauvegarde du patrimoine industriel

Abonnés
  • Le premier adjoint Alain Alonso montrent les photos  à Michel Herranz et Jean-Pierre Vaur
    Le premier adjoint Alain Alonso montrent les photos à Michel Herranz et Jean-Pierre Vaur
Publié le
DDM

Pris par Robert Bou, ces clichés portent sur la Découverte et le centre-ville.

Robert Bou, ancien artisan photographe, installé au 66 rue Cayrade, à Decazeville, a réalisé dans les années 1970 plusieurs clichés du chantier de la Découverte et du centre-ville. Une partie de ces photographies a été déposée en mairie, durant l’été 2021, avec le mot suivant : "Veuillez faire savoir au musée du patrimoine de Decazeville que vous possédez des photos de la Découverte…".

Récemment, lors d’une convention, la commune, en la personne d’Alain Alonso, premier adjoint, a cédé à titre gratuit 22 photographies à l’Aspibd (Association de sauvegarde du patrimoine industriel du Bassin de Decazeville) qui gère le musée du patrimoine industriel et minier.

Deux de ces clichés représentent la mairie et les illuminations de rue. Deux cartes postales anciennes colorisées sont également partie intégrante de la cession. Les photographies réalisées par Robert Bou portent le cachet de l’auteur au verso, parfois au recto du document. Dans des publications ou utilisations futures de ces clichés, l’Aspibd devra, a minima, préciser "Collection Aspibd, fonds Robert Bou". Michel Herranz et Jean-Pierre Vaur, les coprésidents de l’Aspibd qui se sont vus remettre ces photographies, ont remercié la mairie pour cette cession.

Ouverture du musée

Le musée du patrimoine industriel et minier, sur la zone du Centre, restera ouvert du mardi au samedi, de 14 heures à 18 heures, jusqu’aux journées européennes du patrimoine.

Ce sont les bénévoles de l’association qui vont se succéder pour remplacer la jeune hôtesse Mathilde qui reprend ses études.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?