Mésanges, hirondelles ou pinsons : découvrez le nombre de rues aux noms d'oiseaux en Aveyron

  • La mésange reine des rues !
    La mésange reine des rues ! Pixabay - Petr Ganaj
Publié le

Les oiseaux, les fleurs, les arbres, les plantes et parfois même quelques animaux : nous sommes très "nature" dans nos noms de ville !
 

Cela s'appelle l'odonymie. C'est l'étude des noms de rues, routes et autres voies qui parcourent les villes et les villages.

Parmi ces noms, certains reviennent souvent : des personnalités locales ou nationales, des lieux géographiques, mais aussi, et ce dans toute la France, des noms d'oiseaux, de fleurs, d'arbres et autres animaux. Un côté très nature donc dans les zones urbaines, presque un paradoxe.

Pourquoi y a-t-il autant de rues portant ces noms si champêtres en France ? par paresse souvent, ou manque d'imagination, mais aussi parfois pour changer le nom d'une rue devenue "indésirable" ou suranné. Ou alors pour identifier le quartier d'une ville, un quartier résidentiel souvent, mais pas que. En tout cas un quartier relativement jeune.

Et les oiseaux, arbres ou petites bêtes ont la cote, à ce jeu-là. Selon France 3, le gouvernement met en accès libre un relevé des tous les noms de rues en France. Le statisticien féru d'odonymie Mathieu Garnier a pris sa calculette pour relever quels étaient les noms de rues les plus utilisés en France, dans cette catégorie "nature", et les publier sur son site. Et les noms d'oiseaux volent à belle altitude : en France, il y a ainsi plus de 2.000 rues des Mésanges, le "piaf" le plus en forme, devant respectivement les alouettes, les fauvettes, les hirondelles et les pinsons.

Dans l'ancienne région Midi-Pyrénées, la tendance est la même, et la mésange se taille la part... de l'aigle. Dans la plupart des départements, elle chante en tête des noms de rues d'oiseaux, en Ariège notamment où l'on dénombre 88 rues des Mésanges. Elle est en tête en Aveyron aussi, avec 34 rues, contre 28 rues des Fauvettes, 22 hirondelles, 13 alouettes et 3 pinsons.

Concernant les plantes, en France, fort logiquement diront certains (!), avec près de 5.000 noms de voies portant son nom, la rue des Vignes est plébiscitée, devant la rue des Tilleuls (4.000, une spécialité très parisienne) et celle des Acacias (environ 3.500). En Aveyron, nous sommes entre  Vignes et Acacias.

A noter des spécificités géographiques, comme dans le Finistère où la rue des Mouettes est majoritaire, en normandie où, calva oblige, les rue des Pommiers abondent, ou sur le pourtour méditerranéen, qui cumulent un grand nombre de rues des Oliviers et de rues des Cigales.

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?