Électricité : quelles sont ces "primes" de Total, Engie et EDF pour récompenser les clients les plus sobres ?

  • Le gouvernement a demandé aux fournisseurs énergétiques de travailler sur des offres commerciales disponibles à l'automne pour inciter les ménages à moins consommer.
    Le gouvernement a demandé aux fournisseurs énergétiques de travailler sur des offres commerciales disponibles à l'automne pour inciter les ménages à moins consommer. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Pour répondre à la volonté du gouvernement de faire baisser la consommation d'énergies en France dans un contexte de pénurie, TotalEnergies, Engie et EDF proposent de récompenser leurs clients les plus économes cet hiver.


 

Chez TotalEnergies 

Le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné a annoncé, mardi 27 septembre lors du congrès du gaz, le versement de primes cet hiver aux clients les plus économes en énergie, selon un système bien rodé : le “Bonus Conso”.

Pour les ménages se chauffant à l'électricité qui réduiront leur consommation d’électricité d’au moins 5% entre le 31 novembre et le 1er mars recevront une prime allant de 30 à 120 €, selon l’économie d’énergie réalisée (par exemple, pour recevoir 120 €, il faudra économiser 20% de sa consommation). Au fil de l’hiver, les clients de Total devraient aussi recevoir des “bilans conso” afin de pouvoir comparer leur consommation avec celle de 2022. 

A lire aussi : "La règle, c'est de chauffer à 19°C" : y aura-t-il des sanctions pour ceux montent le chauffage trop fort ?

Toutefois, pour pouvoir bénéficier de cette “récompense” inédite, il faut réunir trois conditions : disposer d’un contrat électricité avec TotalEnergies ; être équipé d’un compteur Linky ; ne pas avoir déménagé depuis l’année dernière

Cette prime devrait être versée en avril 2023, a précisé le groupe pétrolier, sous la forme d’une réduction sur la facture. 

A lire aussi : Crise de l'énergie : Ecowatt, comment fonctionne le dispositif qui évite les coupures d'électricité

Chez Engie

Le fournisseur Engie a prévu, lui aussi, un bonus financier pour ses clients les plus “sobres” cet hiver. Il prendra la forme de défis journaliers, a annoncé le groupe. L’opération, nommée “Mon Bonus Engie”, sera effective dès la mi-octobre. 

Elle fonctionnera comme suit : lors des périodes de forte tension électrique, les ménages seront avertis par le fournisseur et pourront participer à un “défi” consistant à réduire leur consommation journalière par rapport à leur consommation “traditionnelle” (calculée par rapport à la consommation à J-7, J-14 et J-21, précise TF1Info). 

Si le défi est relevé, le client recevra une prime en euros sur une cagnotte spéciale. À la fin de l’hiver, les bonus accumulés sur cette cagnotte seront versés aux ménages. 

“Les objectifs de réduction de consommation, tout comme les montants de bonus de chaque défi, évolueront au cours de l'hiver afin de trouver les combinaisons les plus efficaces”, assure le fournisseur à TF1.

Pour pouvoir y participer, il faut réunir ces deux conditions : avoir donné son accord pour qu’Engie accède à leurs données de consommation d'électricité quotidienne ; s’être déclaré intéressé pour participer à des défis journaliers les jours de tension sur le réseau électrique.

A lire aussi : Gaz, électricité : qui pourra bénéficier cet hiver du chèque énergie de 100 à 200 € ?

Chez EDF  

Chez EDF, l’approche est un peu différente, avec, notamment, une proposition pour réduire sa consommation de 95% les jours de grand froid, avec, à la clé, un tarif extrêmement avantageux à l’année. 

À l’image de l’offre “Tempo” déjà disponible chez le fournisseur : “300 jours par an, le prix du kilowattheure est au tarif très compétitif de 15,3 centimes. Mais 22 jours par an, en plein hiver, le tarif flambe et passe à 63,7 centimes. Les clients sont alors prévenus par SMS et mails”, explique TF1Info. 

L’entreprise devrait communiquer plus en détail sur les contours de son dispositif de “primes” prochainement. 

A lire aussi : Pénurie d’électricité cet hiver : quels départements seraient les premiers concernés par les coupures ?

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?