Comment un fauteuil Matrice de Tawla, fabriqué à Rodez, s'est retrouvé dans le bureau d'un ministre

  • Une réalisation très ruthénoise. Une réalisation très ruthénoise.
    Une réalisation très ruthénoise. Photo - Samuel Cortès
Publié le , mis à jour

Une création des architectes et designers ruthénois Zeïneb Ben Hiba et Bastien Marion a intégré en 2020 la collection permanente du mobilier national.

C'était dans le JDD de dimanche 25 septembre 2022. Au détour d'un reportage consacré au ministre de l'action et des Comptes public, Gabriel Attal, des amateurs d'art avertis ont eu l'œil attiré par la photo qui l'illustrait. Et plus particulièrement par le fauteuil installé dans le bureau du ministre : le fauteuil Matrice dessiné par les Ruthénois de Tawla et édité par les Aveyronnais de Plumbum. 

Grâce au @leJDD ce week-end, on découvrait, dans le bureau de @GabrielAttal à Bercy, les incroyables fauteuils Matrice du studio de design/archi aveyronnais #Tawla (basé à #Rodez).@MNGBS pic.twitter.com/g63iqcf3l2

— Frederic Biscarat (@fre2bis) September 26, 2022

Une surprise pour tout le monde ! Car tous ignoraient où était passé ce fauteuil. En tout cas, depuis que la grande annonce leur avait été faite. À savoir que leur réalisation avait tapé dans l'œil du représentant du mobilier national, lors du "Salone del Mobile de Milan", dans les locaux de l'institut français. C'était en 2020. 

Voilà où était passé le fauteuil !

"Cela avait été une grande nouvelle pour nous, nous en avions été très fiers", se souvient-on du côté de Tawla. D'autant que pour parvenir à la réalisation de ce fauteuil Matrice, Zeïneb Ben Hiba et Bastien Marion ont dû faire preuve d'opiniâtreté, tout comme les éditeurs de Plumbum. Une réalisation aveyronnaise jusqu'à sa fabrication ! 

Depuis quelques jours, ils savent donc où est passé leur fauteuil Matrice. Ce qui fait sourire Zeïneb Ben Hiba et Bastien Marion, qui n'en demeurent pas moins bien installés dans ce qui les guide dans leurs réalisations d'architectes ou de designers, où "séduction et frugalité"  se mêlent avec beaucoup de passion. 

A propos du Fauteuil Matrice

Bastien Marion et Zeïneb Ben Hiba évoque leur réalisation. 

"Matrice est un fauteuil pensé autour de l'empreinte. Empreinte créée par l’interaction de deux matériaux, un ductile et un tendre. Matrice est un corset d'acier comprimant un molleton de velours, une forme organique, charnelle, comprimée par un grillage métallique. L’interaction de deux matériaux antagoniques nous rappelle la poésie du verre soufflé, le corsage sur la taille, l'empreinte laissée sur le corps par les chaises en osier. Nous nous sommes attachés à conférer à l'assise un sentiment de confort, tant visuellement que dans son usage. L'iconique canapé Chesterfield s'est rapidement imposé comme une référence à convoquer. Matrice en est une réinterprétation, un relevé sensible de son empreinte : les capitons sont ici retournés comme un gant, laissant apparaître la structure en treillis métallique. Celle-ci forme un corset venant comprimer le moelleux de l'assise et du dossier pour lui imprimer une géométrie organique."

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

140000 €

Superbe appartement de type 3 situé à seulement quelques pas du centre-vill[...]

275 €

Location studio - Rodez, quartier des Moutiers Ce studio de 20.30 m2 au 1er[...]

185000 €

Grand appartement traversant de 80 m² en dernier étage, il dispose d'une cu[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?