Sébazac-Concourès. Médailles à l’Esat : fierté et émotion

  • Des salariés justement récompensés.
    Des salariés justement récompensés.
Publié le

Récemment, à l’Esat, route de Villecomtal à Sébazac, s’est déroulée la remise des médailles du travail en présence de responsables d’Opteo et des Esat.

Vingt-six travailleurs de l’Esat de Sébazac et de Clairvaux se voyaient remettre la médaille d’argent, de vermeil et d’or pour 20, 30 ou 35 ans de travail. M. Roux, directeur de l’Esat de Sébazac, prenait la parole et félicitait les récipiendaires en leur déclarant que la République française reconnaît le travail et le courage. Il se félicitait du dynamisme de ces travailleurs, de leur compétence, de leur formation technique, de leur montée en compétence sur un parc de machines performant. L’évolution de ces travailleurs, considérés à part entière comme des travailleurs "normaux" passent des examens et sont même embauchés en CDI, pour certains, dans des entreprises. Il y a une valorisation des travailleurs handicapés. Ce sont des ouvriers qualifiés en situation de handicap. C’est une grande fierté de leur remettre cette médaille du travail qui récompense de nombreuses années de labeur. Ils sont des acteurs à part entière de l’économie. C’est une fierté pour eux de se sentir reconnus pour leur compétence et leur savoir-faire. Les directeurs de Sébazac et de Clairvaux recevaient sur l’estrade chaque récipiendaire et résumait leur parcours professionnel avant de leur remettre leur médaille. Ce fut un après-midi de fierté et d’émotion pour les travailleurs, leur famille, les encadrants et tout le personnel. Une belle décoration d’automne élaborée par les personnes de l’Esat accueillait le public. La cérémonie était suivie du verre de l’amitié au son de l’accordéon.

Infos Pratiques

Date : 22 oct. au 22 oct.
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?