Les peupliers du lac de Lenne remplacés

Abonnés
  • L’espace naturel devrait retrouver prochainement toute sa diversité.
    L’espace naturel devrait retrouver prochainement toute sa diversité.
Publié le

Dans les zones humides en amont du plan d’eau de Lenne se trouve encore un petit bosquet de peupliers. Au fil des ans, sa densité est de plus en plus faible et pour cause : cette essence de bois a une durée de vie assez courte et régulièrement, à l’occasion de coups de vents un peu plus forts que les autres, ces longs mâts aux branchages fins se couchent au sol.

Selon les conseils des experts en la matière, il a été recommandé notamment pour des raisons de sécurité, d’anticiper la chute de ces arbres et une entreprise a été mandatée pour réaliser ce travail.

Que les amateurs de nature soient toutefois rassurés, la déforestation si on peut l’appeler ainsi ne sera qu’éphémère car il s’agit là d’une opération montée en coopération avec le Syndicat Aveyron Amont destinée à rétablir un espace naturel qui, bien entendu, verra arriver rapidement plus de plantations que d’arrachages de végétaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?