Meurtre d'un contrôleur fiscal à coups de couteau dans le Pas-de-Calais : un acte prémédité ?

  • Un homme a été tué lors d'un contrôle fiscal, son ravisseur présumé s'est suicidé.
    Un homme a été tué lors d'un contrôle fiscal, son ravisseur présumé s'est suicidé. Archives Centre Presse Aveyron -
Publié le , mis à jour

Un contrôleur du fisc a été retrouvé mort dans un logement, lundi 21 novembre 2022, alors qu'une de ses collègues était ligotée à une chaise.

Le ministre chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, a confirmé la mort d'un contrôleur fiscal dans la soirée de lundi 21 novembre 2022, dans la commune de Bullecourt (Pas-de-Calais). Il a été retrouvé dans un logement par les gendarmes, qui ont été prévenus par un voisin.

Se trouvait également sur place une collègue de la victime, vivante, mais ligotée assise à une chaise. Elle a été prise en charge par les pompiers, extrêmement choquée.

Le corps du contrôleur fiscal, qui était le chef de brigade de vérification de la direction départementale des finances publiques, présente plusieurs coups de couteau, relate BFM TV.

Le ravisseur présumé retrouvé mort, sur place

Une deuxième personne décédée a été retrouvée dans le logement. Il s'agissait d'un brocanteur, divorcé et père de deux enfants, qui s'est manifestement suicidé d'après les premières constatations des forces de l'ordre.

Il est probable que ce père divorcé de deux enfants soit responsable de la séquestration et du meurtre par coups de couteau du contrôleur fiscal. Selon La Dépêche du Midi, le brocanteur avait récemment été visité par un contrôleur du fisc avant de passer à l'acte.

Selon le procureur de la République d'Arras, Sylvain Barbier Sainte-Marie, "le rendez-vous était pris dans le cadre d'un dernier examen de la situation de son entreprise spécialisée dans la brocante". Sachant que le brocanteur avait rendez-vous avec la victime, "les premiers éléments semblent se diriger vers un acte prémédité", conclut le procureur.

A la suite de son acte, le brocanteur a mis fin à ses jours à l'aide d'un pistolet.

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?