Cyclisme : les performances de Johan Blanc attirent-elles déjà les équipes pros ?

  • Dimanche, Johan Blanc a remporté la 3e manche de la coupe de France de cyclo-cross cadets et le général ! Dimanche, Johan Blanc a remporté la 3e manche de la coupe de France de cyclo-cross cadets et le général !
    Dimanche, Johan Blanc a remporté la 3e manche de la coupe de France de cyclo-cross cadets et le général ! Repro CP - Repro CP
Publié le

Johan Blanc n'en finit plus de gagner en coupe de France.

Le palmarès de Johan Blanc s’enrichit à chaque fois qu’il prend le départ d’une course. Dimanche à Troyes, le cycliste tout-terrain du Vélo club Rodez s’est adjugé la troisième manche de la coupe de France de cyclo-cross chez les U17, et le général par la même occasion. Un mois et demi plus tôt, le Ruthénois de 15 ans avait pris la tête du classement en gagnant la course d’ouverture. Ces performances impressionnantes ne manquent pas d’attirer les regards… et notamment ceux des équipes formatrices au monde pro.

"Johan est déjà observé par des pépinières, il intéresse du monde", confirme Victor Santos, président du VCR. Il y a quelques semaines, à l’occasion de la remise du prix Etienne-Fabre parrainé par le club du Piton, le manager de l’équipe Chambéry cyclisme formation (l’antichambre d’AG2R) a confié à Santos qu’il suivait les résultats de son poulain. Victor Santos remarque d’ailleurs des similitudes entre Johan Blanc et Etienne Fabre, l’espoir ruthénois d’AG2R décédé dans un accident de montagne en 2016. "Johan est quelqu’un de posé, d’intelligent et d’humble, comme l’était Etienne."

Et le jeune coureur du VCR sait qu’on le regarde, mais il assure "ne pas y penser" et se concentre sur le vélo et le plaisir de rouler. Même s’il concède que se faire approcher par une équipe "serait bien pour plus tard", pour l’instant, il savoure sa victoire "incroyable", comme il la décrit. Il lui reste quelques semaines pour préparer la prochaine échéance nationale : le championnat de France de cyclo-cross à Bagnoles-de-l’Orne le 14 janvier. Johan Blanc sera sur la ligne avec l’étiquette de favori, mais Victor Santos le souligne et le coureur le confirme : "la pression, il sait la gérer". Et il n’a pas l’air d’avoir fini de le montrer.

JDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?