L’Aveyron et Val-Thorens, les deux amours du restaurateur ruthénois Aldo Albouy

Abonnés
  • Depuis qu’il a repris Le Blanchot, Aldo Albouy a mis à la carte des produits aveyronnais.
    Depuis qu’il a repris Le Blanchot, Aldo Albouy a mis à la carte des produits aveyronnais. Reproduction - L’Aveyronnais
Publié le

Patron associé depuis septembre dernier du bar-restaurant Le Blanchot, le Ruthénois Aldo Albouy s’épanouit au sein de la station savoyarde de Val-Thorens.

"Quand j’avais 16 ans, j’ai travaillé à La Tomate, à Pont-de-Salars. Je faisais des pizzas." Ce sont alors les premiers pas d’Aldo Albouy dans la cuisine, même s’il s’agissait juste d’un job d’été et que l’adolescent n’envisageait alors pas de faire carrière dans la restauration.

Né en mai 1995, il grandit à Rodez, écolier à Cardaillac, élève du collège Saint-Jo puis du lycée du Sacré-Cœur. Il prépare en suivant un BEP de comptabilité au Cedec.

Toulouse avant la Savoie

"En 2014, je suis parti à Toulouse pour étudier la cuisine et passer un CAP au CFA de Blagnac", raconte-t-il. Il fait son apprentissage au Jardins de l’Olympe, dans le quartier des Sept-Deniers puis, en 2015, diplôme en poche, le jeune cuistot part faire des saisons à Val-Thorens, une station savoyarde qui concentre beaucoup d’Aveyronnais. Il travaille à La Chaumière, un restaurant tenu un couple originaire de Millau, Marie et Éric Albouy. S’ils partagent le même nom de famille et le même goût pour la restauration, les Albouy et Aldo n’ont aucun lien de parenté.

Un cadre chaleureux et convivial.
Un cadre chaleureux et convivial. Reproduction - L’Aveyronnais

"Je n’avais pas envie de m’installer dans une grande ville, explique le jeune Ruthénois. J’avais des amis qui étaient installés à Val-Thorens. Alors j’y suis resté. Et puis j’adore le ski, j’en fais depuis que je suis tout petit."

L'occasion de prendre du galon

Ce dernier apprend très vite et est embauché en tant que second au bar-restaurant Le Blanchot, – une quarantaine de couverts plus la terrasse en été – tenu par le Toulousain Laurent Fabre. Six ans passent. En 2022, le propriétaire décide de partir à la retraite. L’occasion pour Aldo Albouy de prendre du galon et de devenir patron à son tour, en septembre de la même année, associé à Julie Gosselin, originaire de Bordeaux et qui assure le service dans le même établissement. "C’est super, se réjouit-il. On travaille beaucoup avec les saisonniers locaux. Et puis on connaît déjà bien la clientèle, les lieux, le village…"

Un cadre chaleureux et convivial.
Un cadre chaleureux et convivial. Reproduction - L’Aveyronnais

Le paradis des skieurs

Un village savoyard, perché à 2 300 m d’altitude – plus haute station d’Europe –, qui se métamorphose, en haute saison, passant de 500 à 30 000 habitants, essentiellement des touristes venus profiter des joies des sports d’hiver, « 80 % d’étrangers », note le patron. Et le site a de quoi attirer les amateurs de ski, au sein des Trois Vallées, considéré comme l’un des plus grands domaines skiables du monde, avec plus de 600 km de pistes.

Pour accueillir ces nombreux clients, Aldo Albouy et son associée ont fait quelques travaux quand ils ont repris l’affaire. "On a aussi changé la carte pour proposer des produits aveyronnais, insiste-t-il. On travaille beaucoup avec La Table de Solange, basée à Cassagnes-Bégonhès."

Un cadre chaleureux et convivial.
Un cadre chaleureux et convivial. Reproduction - L’Aveyronnais

Tombé amoureux de Val-Thorens et de ses environs, le jeune patron souhaite développer son affaire et profite, dès qu’il le peut, des joies du ski et de la montagne.

Avec toujours dans un coin de la tête son département d’origine où il retrouve sa famille et ses amis dès la saison achevée. « Je resterai toujours un grand amoureux de l’Aveyron », avoue-t-il.

Le Blanchot à Val-Thorens, 73440 Belleville
Tél.  : 04 79 00 05 91
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?