Villefranche-de-Rouergue : le point sur les travaux des écoles pour la rentrée des classes des 587 élèves

Abonnés
  • Les enfants étaient contents de reprendre le chemin de l’école pour cette rentrée.
    Les enfants étaient contents de reprendre le chemin de l’école pour cette rentrée.
  • Dans les deux cours de l’école de la Chartreuse, les élèves de primaire et d’élémentaire ont retrouvé avec plaisir leurs camarades.
    Dans les deux cours de l’école de la Chartreuse, les élèves de primaire et d’élémentaire ont retrouvé avec plaisir leurs camarades.
  • 587 élèves  ont repris le chemin de l’école
    587 élèves ont repris le chemin de l’école
Publié le
Benoît Donnadieu

La rentrée s’est bien déroulée dans les trois écoles de Villefranche. Cet été, 75 000 euros de travaux ont été effectués dans ces établissements.

Tous les chemins mènent à l’école. Ce lundi matin dans les rues de Villefranche, une procession de bambins, accompagnés de leurs parents, a pris la direction des groupes scolaires de la commune. La bonne humeur est au rendez-vous. "Ça fait plaisir de les voir s’amuser dans la cour", commente un parent d’élève. "Il va retrouver ces amis et bien se dépenser après ces deux mois de vacances".

Alors que la tendance générale sur le département est une légère baisse de 0.8 % du nombre d’élèves, celui-ci augmente pour les trois écoles de Villefranche. Ainsi, 587 enfants sont sur les bancs cette année, contre 569 à la rentrée 2022.

Budget total de 70 000 euros

Pendant les vacances estivales, plusieurs travaux ont été entrepris par les services municipaux, notamment à l’école de la Chartreuse. L’éclairage de l’ensemble de l’établissement est passé en LED. À l’école Robert Fabre, qui est vieillissante et nécessite de gros travaux, l’étanchéité du toit a été refaite, ainsi que la peinture dans la classe 1 et dans les couloirs. Un chantier de désimperméabilisation partielle de la cour avec la plantation de 5 arbres à l’automne et l’installation de bancs est au programme. Dans l’école Pendaries, de la peinture a été refaite.

Au total, le budget total pour ces travaux d’été, réalisés pour la plupart par les équipes des services techniques, s’élève à 70 000 euros.

"On a une volonté de travailler sur la sensibilisation aux changements climatiques, notamment en révégétalisant les écoles", appuie Jean-Sébastien Orcibal, le maire de la commune.

Dans la cour maternelle de la Chartreuse, les barrières devraient être prochainement enlevées pour agrandir la zone et donner un accès à l’espace vert aux enfants. Il est envisagé d’y faire des cours, à l’ombre des arbres.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?