Aveyron : la récidive d’un couple pour détention d’images et de vidéos pédopornographiques

Abonnés
  • Trois ordinateurs et deux téléphones portables  ont été saisis : dedans,  des centaines d’imageset de vidéos pédopornographiques.
    Trois ordinateurs et deux téléphones portables ont été saisis : dedans, des centaines d’imageset de vidéos pédopornographiques.
Publié le

Déjà condamnés pour les mêmes faits ces dernières années, les deux hommes, quinquagénaires, ont échappé à une peine de prison.

Ils sont ensemble depuis plus de 10 ans. L’un est Belge, l’autre Tarnais. Après plusieurs années à Decazeville, ils se sont installés récemment à Firmi, avec le RSA comme seuls revenus. Dans leur couple, "chacun fait ce qu’il veut" : l’un se définit comme bisexuel, assure avoir une sexualité débordante, l’autre est gay et dit "avoir beaucoup de mal à séduire en raison de son physique".

Une même attirance pour les mineurs

Surtout, les deux quinquagénaires sont bien connus de la justice. Car s’ils ne partagent plus leur couette, ils ont une même attirance pour les mineurs. La semaine dernière, ils étaient convoqués une troisième fois devant le tribunal pour détention d’images et de vidéos pédopornographiques. Seul le plus âgé était présent.

"C’était durant l’affaire Dutroux, en 1996, tout le monde se dénonçait et terminait en prison !"

C’est le Belge, un pays qu’il a quitté après avoir purgé une peine de six ans de prison pour "exhibition sexuelle", assure-t-il. "C’était durant l’affaire Dutroux, en 1996, tout le monde se dénonçait et terminait en prison !", peste-t-il, sans que les magistrats ruthénois ne puissent en savoir davantage : ils n’ont pas eu connaissance de ce dossier.

"Je suis pervers"

Cette fois, c’est le parquet de Nanterre qui a averti celui de Rodez. Des enquêteurs, en surveillance sur des sites pédopornographiques, détectent des échanges d’images et de vidéos de mineurs lors d’ébats sexuels. L’adresse IP de l’ordinateur correspond au logement du couple, à Decazeville. La perquisition menée est prolifique : trois ordinateurs et deux téléphones portables sont saisis. Dans chacun d’eux sont retrouvées images et vidéos. Les recherches sur la toile et le darkweb, elles, ne laissent pas de place au doute : "Adolescent gay", "Jeune gay"…

Une perquisition prolifique

"Je suis pervers, je le sais. Quelque chose ne va pas dans ma tête. Chaque fois, je me dis que ça va passer mais je suis toujours tenté. La seule chose que je souhaite, c’est me foutre en l’air", débite, sans retenue, le prévenu à l’audience. Il dit souffrir d’un cancer, de diabète et avoir arrêté tout traitement "pour que ça aille plus vite".

Son compagnon, absent, serait lui aussi dans un état de santé précaire. "C’est pour cela qu’il ne s’est pas déplacé aujourd’hui. Il ne peut plus sortir et franchement, je pense qu’il a autre chose à faire que de s’approcher de mineurs !", a plaidé son conseil, Me Arnaud Cagnac, tout en insistant sur les différentes expertises psychiatriques ne mentionnant pas "de dangerosité particulière" des deux individus.

Aucune peine de prison

Pour l’avocat du prévenu présent, Me Bastien Auzuech, "le tribunal doit faire preuve de clémence : c’est déconcertant mais chez mon client, les relations entre jeunes sont normalisées. Il a eu ses premières à 16 ans, dans des lieux de rencontres gays où on donnait de l’argent en échange de faveurs."

16 ans. Cet âge-là fut le seul axe de défense du prévenu. "J’ai toujours entendu dire que c’était la majorité sexuelle et les photos ça concernait des jeunes ayant cet âge", a-t-il insisté. Le hic, c’est que selon les enquêteurs, des images et vidéos mettaient en scène de jeunes garçons "d’une dizaine d’années"…

Un suivi socio-judiciaire

Le tribunal n’a pas prononcé de peines de prison à l’encontre des deux concubins. Un suivi sociojudiciaire a été prononcé pour une durée de deux ans. Soit une injonction de soins.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville