Drame à Dijon : une balle perdue traverse l'appartement, ils retrouvent leur père mort dans la chambre

  • La fusillade a éclaté au niveau d'un point de deal connu à Dijon.
    La fusillade a éclaté au niveau d'un point de deal connu à Dijon. Illustration Centre Presse Aveyron - José A. Torres
Publié le

Une fusillade a éclaté au niveau d'un point de deal à Dijon, une balle s'est logée dans un appartement et a touché mortellement un père de famille de 55 ans.

Dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 novembre 2023, aux alentours de 0h20, un homme de 55 ans dormait dans sa chambre au premier étage, quand il a été touché par une balle perdue qui a traversé son logement à Dijon (Côtes-d'Or). Des tirs en rafales auraient éclaté sur un point de deal bien connu des forces de l'ordre, ont appris nos confrères de TF1/LCI de la part du service police justice, non loin de l'habitation de la victime.

"On a été réveillés par une succession de coups de feu puis ça s'est arrêté. Puis ça a repris, et quand on est allé voir mon père qui dormait dans son lit, il était mort", a témoigné la fille de la victime, âgée de 23 ans, auprès de l'AFP. La mère, la fille et le fils étaient présents dans l'appartement lors du drame mais n'ont pas été blessés. Cette famille kosovare était arrivée en France, dans ce logement, il y a 14 ans.

Ils déclarent que des coups de feu avaient déjà été tirés sur la façade de leur immeuble, quelques années en arrière. "Je veux quitter Dijon", a confié la jeune fille sous le coup de l'émotion. 

La Direction territoriale de la police judiciaire a été saisie de l'enquête.

Des dizaines de douilles retrouvées

Aucun suspect n'a pour l'instant été interpellé, deux personnes qui auraient pris la fuite à bord d'une voiture sont recherchées. Des étuis de 7,62 mm et de 9 mm ont été retrouvés par dizaines dans le quartier de Stalingrad, au nord de Dijon, où la fusillade a éclaté.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé qu'une unité spécialisée dans le maintien de l'ordre va être envoyée à Dijon. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Milsabords Il y a 3 mois Le 26/11/2023 à 16:03

Il est grand temps de faire un vrai nettoyage de tous ces trafics et de ceux qui y participent, par le vide si besoin ...