Le temps existe une dernière fois à la MJC de Rodez

Abonnés
  • Elsa Carrié et Laurent Cornic tiennent les rôles principauxde la pièce écrite par Christophe Ribeyre. Elsa Carrié et Laurent Cornic tiennent les rôles principauxde la pièce écrite par Christophe Ribeyre.
    Elsa Carrié et Laurent Cornic tiennent les rôles principauxde la pièce écrite par Christophe Ribeyre.
Publié le
Olivier Courtil

La compagnie amateur "Le théâtre pour demain et après" joue "Le temps n’existe pas", mardi 12 décembre, à la MJC.

L’ultime représentation de la pièce "Le temps n’existe pas", mardi 12 décembre, à 20 h 30, sur les planches de la MJC, clôture cette année en beauté pour la troupe d’amateurs "Le théâtre pour demain et après". Une année marquée par l’obtention de trois prix au festival amateur de Cahors qui ont permis à la troupe basée à Onet de représenter l’Aveyron à l’échelon national à Tours. "Cela va faire un vide", appréhende Laurent Cornic qui tient le rôle principal.

Passeur d’émotions

L’histoire d’un homme mûr, veuf, qui retrouve en sa voisine de palier, celle qui fut sa femme à l’âge de 23 ans. Une histoire spacio-temporelle, fruit de l’imagination de Christophe Ribeyre, où les émotions passent de l’amour du couple, l’étincelle d’un souvenir, à l’humour fraternel. "J’ai écrit au départ des nouvelles, puis le théâtre m’a pris, je suis à l’aise avec les dialogues", confie celui qui, par son inspiration féconde ("Jusqu’aux cerises s’il le faut" avec Rutènes en scène, "A marche forcée", "une pincée de sel dans le café", etc.), a fait relancer la troupe fondée par Laurent Cornic en 2014 à sa plus grande joie. "Il écrit des pièces formidables et pour celle-ci, je me laisse diriger, c’est une chance incroyable." Un duo inséparable qui avance "avec franchise pour faire un beau truc", dit Christophe Ribeyre. Et d’ajouter : "J’entends les gens parler, leurs voix dans ma tête." Un sixième sens qu’il a en commun avec Laurent Cornic, pour partager une émotion palpable sur scène. L’art du vivant et du vibrant.

Trois créations en 2024

La troupe d’une quinzaine de membres, se retrouve avec celle du "Théâtre à moudre" de Didier Dulac, dans les locaux de "La Mouette" à Onet. Ce dernier figure aussi parmi les comédiens de l’autre troupe. Une grande famille donc, qui prend plaisir à se retrouver par esprit du jeu. Et de la création. "Toutes les pièces sont des créations, cela ne s’est jamais vu ailleurs", précise Laurent Cornic qui a pris la route du théâtre en 1966 à l’âge de 16 ans. Depuis, il essaime et sa rencontre avec son comparse s’avère fructueuse. Pas moins de trois pièces sont sur le pont pour la prochaine saison. Une comédie, une pièce historique "L’ivresse du général" qui fait rencontrer le général De Gaulle et André Malraux en 1946, et une pièce dans la même veine que "Le temps n’existe pas" qui s’intitule "L’irrépressible attraction des étoiles filantes".

En attendant, rendez-vous est donné le 12 décembre à la MJC de Rodez pour la "der" de la pièce "Le temps n’existe pas" où Laurent Cornic tient le rôle principal avec Elsa Carrié. "Une chance", confie ce couple sur scène. Histoire de clôturer en beauté pour mieux recommencer, demain, sous une voûte étoilée filant vers 2024. Et après ? On peut compter sur Christophe Ribeyre qui a des voix dans sa tête et la voie du théâtre dans la peau.

Réservations au 05 65 67 01 13.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?