METEO. Orages, fortes pluies, crues, neige : 12 départements en vigilance orange et 35 en jaune ce dimanche

  • Quatre départements sont notamment en vigilance orange "crues" ce dimanche.
    Quatre départements sont notamment en vigilance orange "crues" ce dimanche. Illustration - Pixabay
Publié le

Voici les prévisions de ce dimanche avec les retombées de la dépression Karlotta.

Le temps se dégrade encore un peu plus dimanche 11 février 2024. Météo France place 12 départements en vigilance orange pour des risques de crues liées à de fortes pluies (Pas-de-Calais, Charente-Maritime, Gironde, Landes et Prénées-Atlantiques) et pour des risques de vagues-submersion (Manche, Ille-et-Vilaine, Côtes-d'Armor, Finistère, Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques).

35 départements sont également placés en vigilance jaune en raison des fortes pluies, d'un risque d'orage dans le sud-ouest, de vents violents et pour des chutes de neige. 

12 départements en vigilance orange et 35 en jaune ce dimanche.
12 départements en vigilance orange et 35 en jaune ce dimanche. Météo France

Prudence sur le littoral

Ces perturbations sont essentiellement liées à la dépression Karlotta qui va circuler au sud de l'Angleterre et dans la Manche. "Les vagues restent puissantes et les niveaux d'eau augmentent avec toujours une forte surcote et un coefficient de marée de 107 pour la pleine mer du matin et de 109 le soir", détaille Météo France. "On attend des submersions par débordements ou franchissements de paquets de mer sur les zones exposées du littoral. Une érosion supplémentaire des secteurs déjà fragiles pourra être observée. Le risque est plus marqué au moment de la pleine mer".

Des pluies importantes sont à prévoir, notamment en Gironde, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques qui sont placés en vigilance orages. La limite pluie-neige va s'abaisser aux alentours de 1 000 mètres sur les massifs, une vigilance jaune "neige-verglas" est notamment activée dans le Cantal.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Laurent__du_79 Il y a 14 jours Le 10/02/2024 à 19:07

Retenir en Amont pour ne pas inonder en Aval ! le b a ba de l'hydrologie !

depuis 20 ans TOUT a été fait méthodiquement à l'envers au nom de la continuité écologique des cours d'eau ( la grande chasse d'eau ...)

Actuellement les rivières françaises rejettent entre 50 et 70% des précipitations (alors qu'il ne faudrait jamais dépasser les 30% ...) ce qui provoque des inondations, un assèchement mathématique des bassins hydrologiques. Tous les ans les indemnités sécheresses et inondations coutent des milliards aux contribuables (sans parler des vies humaines ... ) alors qu'avec quelques millions on résoudrait en même temps les deux problèmes. Sans oublier l'énergie propre que peut fournir une turbine associée à une retenue, en France nous avons largement de quoi doubler notre production hydroélectrique