Il fait demi-tour pour éviter un contrôle des douaniers au Perthus : intercepté, le conducteur en état de récidive rentrait avec plus de 230 kilos de tabac

  • Le conducteur qui rentrait du Perthus n'a pas atteint sa destination prévue.
    Le conducteur qui rentrait du Perthus n'a pas atteint sa destination prévue. Archives Centre Presse Aveyron - José A. Torres
Publié le , mis à jour

Le conducteur récidiviste a été condamné à six mois de prison ferme et à une lourde amende de 146 336 €.

Le conducteur a été trahi par son comportement suspect. Comme le rapportent nos confrères de L'Indépendant, alors qu'il rentrait du Perthus, circulant dans une fourgonnette immatriculée en France, l'automobiliste tombe sur un barrage installé par les douaniers à hauteur de la commune du Boulou, contrôlant à la fois les personnes venant de France et d'Espagne.

Il tente d'éviter le barrage

Il décide alors de faire demi-tour. Un comportement, qui forcément, interpelle les douaniers. Ces derniers décident de le suivre et de stopper son véhicule afin de le contrôler.

Une valeur marchande de près de 73 000 €

Là, l'homme ne peut nier l'évidence. Et avoue transporter du tabac à l'arrière de son véhicule. Les douaniers ont alors procédé à une fouille. Résultat : il était en possession de 225,35 kg de tabac : 194,35 kg de tabac à narguilé et 150 cartouches. Dont la valeur marchande est estimée à 72 972 €.

Il n'était pas à son coup d'essai

Il a été placé en garde à vue, les investigations ont permis aux douaniers de découvrir que le conducteur n'en était pas à son coup d'essai. Il a, en effet, été condamné pour des faits identiques en 2023, pour avoir transporté 100 cartouches de cigarettes et 302 kg de tabac à narguilé.

La marchandise interceptée le 20 février 2024 était destinée à la revente pour alimenter le marché parallèle des épiceries de nuit à Perpignan.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Milsabords Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 23:36

Pour alimenter des épiceries de nuit, non pas possible, c'est de la diffamation à l'encontre d'honnêtes commerçants ...