Accueil de migrants : Decazeville se prépare à recevoir deux familles

  • Les élus se sont également prononcés à l’unanimité pour la vente d’une partie (celle de gauche) de l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers (rue de Miramont) à un particulier pour la somme de 56000€
    Les élus se sont également prononcés à l’unanimité pour la vente d’une partie (celle de gauche) de l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers (rue de Miramont) à un particulier pour la somme de 56000€ CP
Publié le , mis à jour

Solidarité. En marge du conseil municipal qui s’est déroulé jeudi soir, les élus decazevillois ont fait savoir que la municipalité s’était portée candidate pour accueillir et aider des familles de réfugiés.

Même si les membres de l’opposition auraient souhaité que la municipalité fasse preuve «d’un peu plus de solidarité», ce sont finalement deux familles de migrants qui devraient bientôt être accueillies à Decazeville. La nouvelle a été annoncée, jeudi soir, par le maire François Marty, qui répondait aux questions diverses formulées par l’opposition à la fin du conseil municipal.

«Le Bassin est, et a toujours été une terre d’accueil, a expliqué le maire. Il y a un mois et demi nous avions fait savoir que la Ville en partenariat avec l’office de l’habitat et des associations comme Acces, était prête à accueillir 2 ou 3 familles de migrants. Il se trouve que nous avons rencontré hier (mercredi) le coordonnateur départemental chargé de décider et de répartir les trente familles de Syrie, d’Érythrée et d’Irak qui vont arriver en Aveyron, poursuit l’édile. À l’image de Naucelles, Decazeville va accueillir deux familles (Rodez quatre) dont les membres auront le statut de réfugiés et une carte de séjour valable 10 ans.»

«On aurait pu faire mieux»

Et à Jean-Louis Calmettes qui demandait si la municipalité n’aurait pas pu être plus ambitieuse : «Figeac accueille sept familles. On aurait pu faire mieux», le maire a répondu: «l’important ce n’est pas seulement le nombre mais comment ils seront accueillis. J’espère que la population et les associations vont adhérer à ce projet pour faire que ces familles soient parfaitement intégrées.»

Avant cela, majorité et opposition ont débattu autour des 20 dossiers inscrits à l’ordre du jour de ce conseil municipal de rentrée. L’occasion pour l’opposition de réclamer par la voix du socialiste Jean-Pierre Vors «davantage de réunions, avec moins de points inscrits à l’ordre du jour. Il faut laisser du temps aux débats autour des dossiers importants. Un conseil municipal par mois ou tous les mois et demi serait plus approprié qu’un tout les trois mois comme c’est le cas actuellement.» 

Malgré tout, hormis quelques abstentions, notamment lorsqu’il a été question de débattre sur la commune nouvelle et la mutualisation (4 abstentions) - un sujet sur lequel nous reviendrons en détail dans les prochains jours - et de participer aux frais de fonctionnement de l’école Sainte-Foy (4 abstentions et 5 contres), les élus ont plutôt été unanimes dans leurs décisions.

Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

159000 €

Maison composée de 4 studios en RDC et d'un T4 au 1er étage avec terrasses.[...]

288000 €

Situé en plein centre de Decazeville et proche de toutes commodités, cet im[...]

750000 €

Très belle maison du 14eme siècle entièrement rénovée dans un environnement[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?