Naucelle : les figures du village

  • Guy Majoulet collectionne les pierres semi-précieuses depuis près de 45 ans.
    Guy Majoulet collectionne les pierres semi-précieuses depuis près de 45 ans. Philippe Henry / Centre Presse
  • NAUCELLE NAUCELLE
    NAUCELLE PIXROU Philippe Henry
  • NAUCELLE
    NAUCELLE PIXROU Philippe Henry
  • JEROME AT NAUCELLE
    JEROME AT NAUCELLE PIXROD Reproduction Centre Presse
Publié le

"Ma commune à la Une". Zoom sur ces Naucellois qui "font" le quotidien du village. 

Guy Majoulet aime en parler. Simplement, sans jargon scientifique (ce qu’il n’est d’ailleurs pas), et communique à sa façon sa passion des minéraux. Chez lui, un peu en contrebas du bourg centre de Naucelle, une dizaine d’armoires croulent sous les pierres les plus précieuses, récoltées patiemment au fil des années. "J’ai découvert cette passion un peu par hasard, raconte-t-il. Un jour, un copain m’a amené creuser non loin de là. Et depuis, je n’ai jamais cessé d’arpenter les reliefs pour trouver des pierres."

Cette passion qui le dévore depuis 45 ans-avec la pêche à la mouche qu’il pratique assidûment et qui fait également sa réputation- la conduit à accumuler une quantité impressionnante de pierres semi-précieuses, mais également de fossiles. "Impossible de dire combien je possède de pierre, et puis ce n’est pas la quantité qui compte pour moi mais la qualité." Très peu de collectionneurs privés possèdent autant de variétés aussi exceptionnelles d’améthystes, d’hématites, de quartz, de topazes ou de pierres organiques.

Il y a environ huit ans, Guy Majoulet organisait une exposition de ses plus beaux joyaux, à Naucelle. Sur trois jours, près d’un millier de visiteurs avaient fait le déplacement. "Je suis toujours prêt à ouvrir ma maison pour présenter ma collection, glisse-t-il. Mais je ne veux pas en être esclave !". De gros blocs de pierres sont éparpillés devant de sa maison. Pour le profane, difficile d’évaluer la valeur de ces cailloux. Après un long travail de la pierre, Guy Majoulet va donner à ce matériau brut sont plus bel aspect. Deux énormes scies équipées de disques en diamant tranchent les pierres en deux. Elles sont ensuite patiemment polies, durant plusieurs heures.

Le chercheur de pierres amateur a également une autre spécialité. Il façonne des sphères parfaites à partir de la pierre brute. La géométrie des formes est surprenante. Les couleurs sont ravivées par le polissage et forment un ensemble harmonieux dont seule la nature a le secret. S’il ne découvre pas par lui-même les pierres semi-précieuses, il en achète quelques-unes à ses amis ou sur internet. "Mais je n’ai jamais vendu mes pierres, ou alors rarement", affirme Guy Majoulet. Face à ces étagères où sous la lumière artificielle scintillent les roches, le collectionneur lâche : "Chaque pierre m’évoque un souvenir, une émotion. Elles sont chargées d’histoires. C’est pour cela aussi qu’elles me sont si chères."

Mais aussi...

André Bec et Hubert Plisson, reporters de Naucelle

L’aventure a démarré il y a 11 ans. Avec un premier article annonçant un concert à Camjac. Si l’architecture du site est simple, Naucelle.com présente toute les animations de Naucelle, et de sa région ainsi que l’actualité de la commune. Par exemple, une compilation d’images des 80 ans du football club naucellois, accompagnées d’anecdotes, vient illustrer cet événement. "Nous nous attachons à relayer l’actualité qu’elle soit culturelle, ou anecdotique", glisse André Bec. Appareil photo en bandoulière, les deux compères arpentent ainsi la région à la recherche de l’événement qui pourra venir nourrir leur site internet. Un temps, ces derniers se sont essayés à la vidéo, postant leurs images sur TV1. Naucelle. Tous deux bénévoles, André Bec et Hubert Plisson sont motivés par l’idée "de rendre service aux gens et surtout de donner des nouvelles aux expatriés naucellois". Les admnistrateurs du site sont ainsi surpris de constaterqu’en dehors des consultations qui se font depuis Toulouse ou Paris, des Naucellois présents à l’étranger, en Australie par exemple se rendent sur Naucelle.com.

NAUCELLE
NAUCELLE PIXROU Philippe Henry
 
NAUCELLE
NAUCELLE PIXROU Philippe Henry

Jérôme At se mobilise pour la promotion du bœuf

Malgré la crise que connaît l’élevage, le festival des bœufs de Naucelle se porte bien. Pour sa 10e édition, plusieurs milliers de personnes se sont rendues sous la halle pour admirer des bêtes d’exceptions. Pour les acheteurs, l’endroit est l’occasion pour faire des affaires et acheter des animaux de qualités. La création de cet événement résulte de la combinaison de plusieurs facteurs. Derrière l’organisation de ce festival, il y a Jérôme At et plusieurs centaines de bénévoles. Celui qui avait déjà créé le festival des bœufs de Pâques à Baraqueville se souvient avoir été "sollicité" par des Naucellois pour organiser la même chose.

"À l’époque, il n’y avait pas d’autre foire de ce genre dans le Sud, à part du côté de Clermont-Ferrand", se souvient Jérôme At. "Alors, les éleveurs et les acheteurs ont tout de suite été séduits par l’idée." Mais avant de créer la même chose à Naucelle, Jérôme At a laissé passer quelques années. "L’organisation du festival de Baraqueville me prenait beaucoup de temps", confie Jérôme At. "Et puis, lorsque cela a été possible j’ai pris de nouveau contact avec le comité de Naucelle pour organiser l’événement."

La première édition remporte un franc succès et l’événement prend de l’ampleur au fil des années. Si le rendez-vous est tout d’abord destiné aux professionnels, il s’ouvre petit à petit au grand public jusqu’à devenir une grande fête populaire. Désormais, beaucoup d’associations naucelloises participent à Festiboeuf depuis que le rendez-vous se déroule sur deux jours. Le club de foot naucellois organise le repas du samedi soir, le comité des fêtes se charge de mettre en place les animations autour de la salle des fêtes. "De ce qui était au départ une manifestation principalement destinée aux professionnels, Festiboeuf s’est ouvert au grand public", explique Jérôme At. Et le succès nous conforte dans cette voie." Prochain rendez-vous, pour la 11e édition, les 14 et 15 octobre prochains.

JEROME AT NAUCELLE
JEROME AT NAUCELLE PIXROD Reproduction Centre Presse

Philippe Henry
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Naucelle

394 €

LOCATION APPARTEMENT NAUCELLE SANS FRAIS D'AGENCE Appartement à 35 min de R[...]

43500 €

Réf. 8030 - VIAGER OCCUPE - NAUCELLE (12) Agréable MAISON sur terrain de 65[...]

54000 €

Terrain de 1052 m2 viabilisé et libre de constructeur dans un lotissement. [...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?