Habitat : nouveau souffle pour la rénovation énergétique

  • Dans l’Aveyron, 545 logements ont bénéficié du programme de rénovation énergétique en 2015.
    Dans l’Aveyron, 545 logements ont bénéficié du programme de rénovation énergétique en 2015. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

L’Agence nationale de l’habitat vient de revoir à la hausse les fonds dédiés à la rénovation énergétique. Une bonne nouvelle pour les propriétaires, qui peuvent faire financer jusqu’à 30% du montant de leurs travaux.

Quelque 38 % de gain énergétique estimé après travaux, 94 % des propriétaires satisfaits de l’accompagnement, 82 % des ménages déclarant « ne plus souffrir du froid en hiver », jusqu’à 15 000 € de travaux financés... Lancé en 2013, le Plan de rénovation énergétique des logements privés a fait depuis son lot d’heureux. Les aides concernent fenêtres, chaudières, isolation ou radiateur et concernent, outre les propriétaires, les propriétaires bailleurs. À destination des ménages modestes et très modestes, le dispositif permet, selon le préfet de l’Aveyron Louis Laugier, de «rénover de façon massive le parc de logements privés existant». Dans ce cadre et au niveau national, 517 M€ ont été distribués en 2015 à des propriétaires pour les aider à financer leurs travaux, générant un chiffre d’affaires d’1 milliard d’euros pour les entreprises. Dans l’Aveyron, 545 logements ont bénéficié du programme de rénovation énergétique en 2015 (ils sont déjà 519 pour 2016) pour un total de 7,2 M€ de subventions générant 13 M€ pour le secteur local du BTP. Effet d’essoufflement «Il faut relancer la machine, explique Laure Valade, directrice départementale adjointe des territoires. Les vannes étaient fermées pour les ménages modestes, elles ont été rouvertes en 2016 et le resteront en 2017 ».

Les critères d’éligibilité restent les mêmes, mais l’effet d’essoufflement a joué, plusieurs centaines de logements aveyronnais ayant bénéficié du plan. Il y a quelques jours, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) a voté une augmentation de son enveloppe nationale de 17 %, portant le total à plus de 800 M€. L’Adil aux commandes Pour les propriétaires, les avancées en terme de gain énergétique sont conséquentes, de l’ordre de 38 %. Concernant les aides aux travaux, un couple au revenu de 29 400 € avec deux enfants, s’il réalise 15 000 € de travaux, peut bénéficier de 10 500 € d’aides, auxquels s’ajoutera le crédit d’impôt transition énergétique. Les personnes intéressées par le dispositif doivent contacter l’Adil, qui pourra évaluer les montants des aides ou bien, en cas de refus, donner des conseils de bons sens allant dans le sens de la réduction des gaz à effet de serre.

Adil : 05 65 73 18 00 ou www.adil12.org

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?