Ses défauts de permis le conduisent... en prison

  • Ses défauts de permis le conduisent... en prison
    Ses défauts de permis le conduisent... en prison
Publié le , mis à jour

Arrivé seul, mardi dernier, en voiture pour répondre à une convocation du tribunal correctionnel de Rodez, c’est également au volant de son véhicule que ce même homme est reparti. Le souci, c’est qu’il venait juste d’être condamné à une annulation de son permis pour des faits de conduite sous l’empire d’un état alcoolique. Manque de chance pour lui, huit minutes (exactement) après avoir été condamné, il a été contrôlé par les policiers du côté de La Mouline. Outre cette infraction, les forces de l’ordre ont relevé le défaut d’assurance en récidive. Bref, tout ce qu’il fallait pour renvoyer, mercredi matin, le Luco-Primaubois de 33 ans devant les juges. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas caché un certain agacement. « On se demande ce que vous ne comprenez pas », lance la présidente Sylvie Rouanne. « Vous avez déjà été soumis à deux peines de sursis avec mise à l’épreuve, votre permis a été annulé, mais vous conduisez quand même. De plus, vous n’avez jamais effectué les travaux d’intérêt général... Ici, monsieur, c’est marqué palais de justice, pas la Foir’Fouille. »

« Ce monsieur pense que la justice, la loi, c’est pour les autres, mais pas pour lui, a surenchéri le substitut du procureur Antoine Wolff. Cet homme en est à sept condamnations, mais cela n’a pas l’air de le déranger. C’est dans l’air du temps de voir la justice ne pas être prise au sérieux. La justice a été bien trop clémente avec vous. Vous êtes irresponsable et dangereux pour la société. Avant de conclure : Votre place est en prison » et de requérir neuf mois de prison avec mandat de dépôt. Un réquisitoire en partie suivi par les juges qui ont reconnu le prévenu coupable des faits reprochés et l’ont condamné à 4 mois de prison avec mandat de dépôt.

Centre Presse / Rachid Benarab
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?