Nommée ministre de la Justice, Nicole Belloubet s’apprête à quitter la présidence de l’université Champollion

  • Nicole Belloubet, mercredi, à l’occasion de la passation de pouvoir avec François Bayrou, au ministère de la Justice.
    Nicole Belloubet, mercredi, à l’occasion de la passation de pouvoir avec François Bayrou, au ministère de la Justice.
Publié le
Centre Presse

Présidente de l’université Champollion (sur les trois sites d’Albi, Castres et Rodez) depuis un an, ainsi que présidente du conseil d’administration de Sciences Po Toulouse, Nicole Belloubet a été nommée, mercredi, ministre de la Justice dans le gouvernement post-législatives d’Edouard Philippe. Elle remplace ainsi François Bayrou.

L’université Champollion a annoncé ce jeudi que la présidente allait quitter ses fonctions. Son successeur sera connu à l’issue du conseil d’administration, programmé le 16 juillet.

Côté politique, Nicole Belloubet a été adjointe au maire de Toulouse et vice-présidente de la région Midi-Pyrénées sous Martin Malvy, avant d’entrer au Conseil Constitutionnel.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?