Rodez : ça se précise pour le nouveau skatepark

  • L’actuel équipement ne fait pas l’unanimité auprès des jeunes.
    L’actuel équipement ne fait pas l’unanimité auprès des jeunes.
Publié le , mis à jour

Amateurs de sports urbains, tous à vos engins ! C’est en effet samedi - le 23 septembre - sur l’esplanade des Rutènes, que se déroulera le Street Line. Organisé par le collectif de sports urbains de la MJC de Rodez, ce contest ouvert à tous les amateurs de glisse urbaine (skate, roller, BM’x et trottinette) sans distinction d’âge, débutera samedi à 14 heures. Mais contrairement aux précédentes éditions la compétition ne s’étalera pas sur toute l’esplanade.

« Les fois précédentes, on sortait tous nos modules pour les installer sur la place afin de permettre aux riders de se concentrer sur ceux qu’ils affectionnent, explique Fabien Zanconato, cheville ouvrière du collectif ruthénois. Cette fois, en revanche, différents modules seront positionnés sur une longue ligne droite, de part et d’autre de l’esplanade, avec un point de départ et un point d’arrivée. À l’image d’un surfeur sur une vague, chacun des participants sera invité à rider cette longue ligne de modules en réalisant le maximum de figures. Le tout, sous le regard des juges qui noteront les compétiteurs selon la difficulté des figures qu’ils réaliseront sur la ligne, mais aussi leur nombre et leur amplitude dans l’espace ».

Et le même de préciser : « La ligne de modules à rider étant la même pour tous, le gagnant du contest sera celui qui exploitera, le mieux possible, cet espace de jeu. » Fort, aujourd’hui, d’une quinzaine de membres actifs, alors qu’ils étaient une cinquantaine, il y a quelques années, le collectif des sports urbains de Rodez, s’est rapproché de ses homologues de La Primaube et d’Onet-le-Château afin de s’entraider entre riders de l’agglo pour la construction de nouveaux modules.

Mais aussi pour avoir plus de poids et peser dans les échanges avec les élus des collectivités locales. « Si l’on est moins nombreux aujourd’hui à Rodez c’est que certains membres, dans le cadre de leurs études, se sont exilés ailleurs, ajoute Fabien Zanconato. D’autres, lassés d’attendre un nouveau skate park qui ne vient pas, ont préféré passer à autre chose. C’est difficile de fédérer des jeunes sur plusieurs années, surtout s’ils ne voient pas le projet avancer. »

Toutefois, si certains passionnés de glisse urbaine ont préféré jeter l’éponge, pour Fabien, Manu, Valentin, Clément, Cyril et quelques autres, « il n’en est pas question ». Et il se pourrait bien cette fois que leur patience soit enfin récompensée. Car il se murmure que « le site d’implantation du futur skate park à Rodez sera annoncé d’ici fin septembre. »

Apparemment, les élus ruthénois ont à choisir entre les sites de : Burloup, près du dojo au Vallon des sports, Bourran ou, les bords de l’Aveyron, à Layoule. Une fois le site désigné, la réalisation du skate park, en dur, pourrait aller très vite. Car seules 3 ou 4 entreprises spécialisées se disputent ce marché en France. Une enveloppe de 200 000 à 300 000 € devrait être allouée à la réalisation de l’équipement cher au cœur des riders ruthénois et même aveyronnais. Des jeunes qui devraient savoir très vite, à présent, où ils pourront s’adonner bientôt à la pratique de leurs sports favoris.

Centre Presse / Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

525 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans le centre-ville de Rode[...]

145000 €

RODEZ, secteur Croix Grande Type 4 traversant, d'une surface habitable de 1[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?