La générosité des Michous de Luc envers trois associations

  • Les organisateurs du millésime 2017 des Michous de Luc réunis salle paroissiale pour répartir l’excédent financier réalisé.
    Les organisateurs du millésime 2017 des Michous de Luc réunis salle paroissiale pour répartir l’excédent financier réalisé.
Publié le , mis à jour

Les paroissiens de Luc perpétuent chaque année la tradition le jeudi de l’Ascension, une tradition vieille de plusieurs siècles. À tour de rôle, l’un des 17 hameaux de Luc est chargé d’organiser la bénédiction des Michous. Cette année, c’est au tour des habitants de Calzins. Pour bien rester dans l’optique de la solidarité et du partage, les organisateurs du dernier millésime de Calzins, se sont réunis salle paroissiale de Luc, pour répartir l’excédent financier réalisé, soit 1 800 €, répartis entre trois associations caritatives : paroisse Notre-Dame de l’Aube, France Alzheimer antenne Aveyron et les Six Faux Nez.

Dans un premier temps, après avoir constitué plusieurs équipes, ils ont sillonné les routes de Luc et de ses environs pour collecter de l’argent nécessaire à la confection de quelque 2 300 petits pains. Autrefois, chaque hameau cuisait ces précieux petits pains, aujourd’hui, on achète ce service au boulanger du village.

Ces petits pains, après avoir été bénis par le père Christophe pendant l’office, se sont empilés sur les bras des paroissiens. Aussi loin que la mémoire du plateau et des vallées de Luc cherche, elle trouve la tradition des Michous unique en Aveyron qui à l’origine était une idée de partage, de générosité. C’était l’époque où la faim n’était pas une réalité lointaine mais un quotidien proche et cruel. Certains vous diront aussi que la vertu de ces petits pains en plus de susciter la convivialité et la générosité est aussi de protéger le foyer et encore plus de prévenir les cultures des ravages de la grêle à condition d’en suspendre un sur une poutre dans la cuisine ou dans le grenier.

À Luc, le partage de l’Ascension traduit de manière simple cette volonté exprimée année après année. Pour le millésime 2018, ce sera aux habitants du village de La Calmette d’organiser cette journée des Michous. La « grande miche » ayant été remise à M. Delaur pour passer le relais.

Centre Presse / CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

197600 €

La Primaube, ancienne maison de type 6 assise sur 560 m2 de terrain. Le bie[...]

116000 €

A proximité des commerces T2 de 46,71m2 très agréable exposé ouest avec bal[...]

543 €

Dans le secteur de La Primaube, notre agence vous propose ce grand appartem[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?