Boxe : quand le champion du monde Goulamirian était prêt à s’engager avec Rodez...

  • Boxe : quand le champion du monde Goulamirian était prêt à s’engager avec Rodez...
    Boxe : quand le champion du monde Goulamirian était prêt à s’engager avec Rodez...
Publié le
Centre Presse / Mathieu Roualdés

Depuis son titre de champion du monde WBA, samedi à Marseille devant les caméras de Canal + (victoire par K-O face au belge Ryad Mehri), le boxeur Arsen Goulamirian s’affiche partout en grand. Il faut dire que la France attendait ça depuis Jean-Marc Mormeck et les télévisions comme les journaux s’arrachent désormais ce boxeur d’origine arménienne. Au club de Rodez, les Hurricane, on regarde cela avec plaisir. Mais également avec regret. Car en juin dernier, Goulamirian était prêt à s’engager avec l’association de la préfecture. « Il était basé à Toulouse et s’était fâché avec son club, Blagnac. Il devait rapidement trouver une structure pour conserver sa licence. On a alors été contacté par ses agents ». raconte Dominique Ferrand, le président du club de la préfecture.

Le deal était simple et expliqué en détail sur un courrier, toujours en possession des Ruthénois : Goulamirian réclamait 30 000€ à l’année. Et s’engageait, en retour, à faire briller la ville de Rodez dès qu’il le pourrait à travers des conférences de presse, des entraînements en public, des interventions dans le privé ou le public ou encore en affichant en grand le blason de la ville sur ses tenues... « Surtout, on pouvait négocier un combat de préparation aux championnats du monde à l’Amphithéâtre », souligne Dominique Ferrand. Mais le hic, c’est qu’à Rodez, la boxe vit avec presque rien, sans budget à l’année si ce n’est quelques maigres subventions... Elle s’est alors rapproché de la mairie et de l’agglo pour proposer ce contrat à cinq chiffres. « On n’a jamais eu de retour, regrettait encore cette semaine Dominique Ferrand. C’est dommage car ce n’était pas très cher pour tout ce qu’il aurait pu apporter à la ville. Car ce garçon est la future star de notre sport. »

Arsen Goulamirian a finalement fait le choix de l’exil et s’entraîne désormais aux États-Unis... Bien loin de Rodez.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?