Gastronomie

À Laroque-Bouillac, des galettes bretonnes à la sauce aveyronnaise

  • Après dix ans aux commandes du snack La Garenne à Bouillac, Sonia et Netcha Fonsat ont ouvert depuis deux mois La Crêperie de Laroque.
    Après dix ans aux commandes du snack La Garenne à Bouillac, Sonia et Netcha Fonsat ont ouvert depuis deux mois La Crêperie de Laroque.
Publié le / Modifié le S'abonner

Après dix ans de Garenne, le snack dont ils avaient la gérance à Bouillac, Sonia et Netcha Fonsat rêvaient d’une autre aventure professionnelle. Aguerris aux fourneaux, c’est donc toujours dans la restauration, cette fois à leur compte, qu’ils ont pris un nouveau virage dans un créneau quasi inexploité sur ce territoire : les galettes bretonnes au sarrasin.

Propriétaires des murs de l’ancien café du village à Laroque-Bouillac, là où ils avaient d’abord commencé l’idée d’ouvrir une pizzeria, ils ont inauguré leur crêperie le 10 mars dernier, non sans avoir investi dans le matériel adéquat et l’huile de coude pour les travaux de rafraîchissement.

Banquettes vert tendre, nappes à carreaux rouges et blancs, rideaux aux fenêtres dont la vue donne sur la rivière, la salle de 20 à 30 couverts est accueillante et reflète un esprit familial.

Lui côté cuisine, elle au service

Galettes salées, crêpes sucrées, glaces, menu enfant... La carte est garnie tout en respectant les codes des produits bretons... Et pourtant ! Sonia et Netcha, qui ont déjà pu saisir la sensibilité des Aveyronnais, ont voulu l’adapter à leurs produits de terroir et de cœur ! De la classique à la charcutière, les galettes passent ainsi par les magrets, gésiers et autres cabécous.

« Mais attention! insiste Netchab, le principe est de toujours s’adapter aux cycles de la nature et donc, en ce qui concerne fruits et légumes, de choisir les produits de saison et locaux. »

Deux mois après l’ouverture de leur crêperie, Sonia et Netcha sont confiants puisqu’ils réussissent parfois le week-end à faire deux services en soirée. Même si la semaine est encore calme, ils comptent bien sur le bouche à oreille pour attirer les curieux puis les convaincre qu’une bonne galette bretonne peut être adaptée à toutes les sauces, même aveyronnaise. Un peu comme la pizza d’ailleurs, mais là c’est une histoire, plus connue, qu’ils n’ont pas choisie d’écrire.

La Crêperie de Laroque est ouverte du jeudi au dimanche, midi et soir ; les lundis et mardis, le midi; fermée le mercredi. Service à emporter. Réservations souhaitées le week-end au 06 25 52 71 95.

Réagir