Retrouvailles au pays : un bon moment à partager le 9 août

  • Retrouvailles au pays : un bon moment à partager le 9 août Rencontre. Frédéric Lavernhe : «Une journée d’échanges ouverte à tous» Inscrivez-vous !
    Retrouvailles au pays : un bon moment à partager le 9 août Rencontre. Frédéric Lavernhe : «Une journée d’échanges ouverte à tous» Inscrivez-vous !
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

L’attachement aux racines est incontestablement la marque de fabrique de la planète amicaliste. En particulier chez les "Aveyronnais d’ici et d’ailleurs", appellation pertinente que s’est choisie l’an passé déjà la Fédération nationale des amicales aveyronnaises, dont on connaît - ici comme ailleurs ! - le culte des valeurs humaines, toutes générations confondues. Un culte qui trouve son point d’orgue dans la traditionnelle journées d’été, organisée en août sur les terres du Rouergue, véritable moment de communion autour d’un patrimoine affectif dont l’intérêt est le partage.

Et c’est à Villefranche-de-Panat, le 9 août que l’ensemble des amicales aveyronnaises (elles sont plus de 65 à Paris, en province et à l’étranger) joueront la carte des retrouvailles. Avec au menu, une incontournable bonne table, certes, mais aussi et surtout des visites, des attractions, des animations, des expos et... du farniente au bord de l’un des plus beaux lacs du Lévezou.

Menu découverte

La partition est rodée depuis pas mal d’années déjà. De 9h 30 à 18 heures, balades guidées et visites, activités sportives et conférences encadrent un grand banquet à midi avant de s’achever en soirée par un dîner assorti de nombreuses animations.

Les agapes ont lieu à la salle polyvalente de Villefranche-de-Panat, pour le reste les réjouissances se déclinent d’Alrance à Ayssènes et passant par les Raspes, sans oublier bien sûr baignade et sports nautiques sur le lac.

Voici les grandes lignes de ce programme :

  • Les Seigneurs de Peyrebrune. Superbe point du vue sur la vallée de l’Alrance depuis la Tour de Peyrebrune restaurée par des bénévoles. 110 marches à gravir et une vidéo sur l’histoire locale sont au rendez-vous.
  • Balade guidée autour du lac. Avec l’appui de l’équipe de "Marcher en Lévezou", deux circuits sont proposés : 6 ou 11 km autour du lac.
  • Raspes du Tarn. Une balade autour des traditions rurales avec visite de la Maison de la châtaigne à Ayssènes, du musée des arts religieux, du Roc St-Jean et de son belvédère.
  • Espace hydroélectrique au Truel. Rencontre avec un impressionnant patrimoine industriel de la vallée du Tarn.
  • Balade en hydro-ULM. 10 minutes de balade avec vue panoramique sur le viaduc de Millau et les lacs du Lévezou.
  • Conférence et exposition. Un cadre d’EDF exposera dans l’après-midi l’histoire de l’hydroélectricité en Lévezou. Par ailleurs, EDF et l’office de tourisme ont mis en place une exposition sur l’électricité à la salle polyvalente.
  • Activités aquatiques. Sur la plage de Mayrac, paddle, pédalos, baignade encadrée, beach volley (inscription sur place au tournoi).

Choisissez la formule

Plusieurs formules sont proposés pour participer à tout, ou selon les affinités. C’est la raison pour laquelle il convient de s’inscrire (sauf pour les activités aquatiques), en particulier pour participer aux repas.

Plus d’infos sur www.aveyronnais.fr/agenda

Retrouvailles au pays : un bon moment à partager le 9 août Rencontre. Frédéric Lavernhe : «Une journée d’échanges ouverte à tous» Inscrivez-vous !
Retrouvailles au pays : un bon moment à partager le 9 août Rencontre. Frédéric Lavernhe : «Une journée d’échanges ouverte à tous» Inscrivez-vous ! - PIXROD

Frédéric Lavernhe : «Une journée d’échanges ouverte à tous» 

Frédéric Lavernhe est, avec Pierre Vincens et Robert Moiroux, l’un des trois présidents des "Aveyronnais d’ici et d’ailleurs". Il nous éclaire sur la philosophie de cette journée d’été.

Cette journée estivale en Aveyron existe depuis bien des années, est-ce une nécessité pour les amicalistes de se retrouver ?

Oui, bien sûr et c’est surtout une excellente façon de découvrir, ou redécouvrir le département dans ce qu’il a de meilleur. Les "expatriés", de Paris et d’ailleurs apprécient. C’est dans ce but que nous, la Fédération qui organisons la journée, décidons de changer de lieu tous les ans. Et cette année ils se plogeront dans cette superbe région qu’est le Lévezou .

Le choix de Villefranche-de-Panat a-t-il obéi à un tour de rôle précis ?

Non, c’est une proposition de Pierre Loubière, président de l’amicale de Villefranche-de-Panat et de Jean Fabre de Morlhon, président d’honneur, qui sont venus vers nous. Et c’est un sacré boulot ! Ils ont été très perspicaces et persévérants pour concocter une très belle journée.

C’est si difficile à mettre en place ?

Il faut trouver des lieux sympas à visiter, des animations, des structures d’accueil pour le repas... C’est un travail qui demande près d’un an de préparation. En tout cas, tout le monde s’y met dès après le marché de l’Aveyron à Bercy, au mois d’octobre !

Faut-il être amicaliste pour y participer ?

Pas du tout et c’est bien le but de cette journée : un moment de partage et d’échange entre les "expatriés" et les habitants. Ce n’est surtout pas qu’un entre-soi. C’est important pour nous d’être ouverts à tout le monde, de montrer, ici en Aveyron, combien l’attachement aux racines est profond et que, que l’on soit à Paris ou ailleurs, on continue à agir pour notre département d’origine.

De quelle façon ?

L’entraide aveyronnaise n’est pas une vue de l’esprit. Pour ne prendre que l’exemple de Paris, la fédération a créé l’Oustal et ses 89 logements mis à la disposition des jeunes Aveyronnais qui viennent trouver un job ou faire leurs études à la capitale. Et puis, chaque amicale se mobilise souvent pour son village d’origine, pour aider des associations parfois ou contribuer à la préservation du patrimoine... Toutes ces choses là, il faut les faire savoir, ici au pays. Ces retrouvailles vont dans ce sens.

La journée est donc inscrite dans la durée ?

Elle est même appelée à évoluer. On réfléchit à la dynamiser plus encore...

Que vous soyez amicalistes ou non, cette journée est la vôtre. Ouverte à tous ceux qui veulent participer à un bon moment de convivialité, elle propose animations, visites, déjeuner de midi, dîner le soir... Plusieurs formules sont mises en place. Mais il est nécessaire de s’inscrire pour en profiter. Faites-le donc le plus vite possible sur contact@aveyronnais.fr ou au téléphone : 01 43 42 02 12.

Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir