Rodez Aveyron Football

Le Raf court après deux objectifs

  • Le Raf court après deux objectifs
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Pierre-Olivier Murat, le président du Rodez Aveyron football, souhaite " terminer dans le premier tiers du championnat et jouer un 32es de finale de Coupe de France ".

Il attaque sa " douzième saison de président ". Et l’annonce haut et fort : " On doit avoir de l’ambition ". Pierre-Olivier Murat l’a d’ailleurs fait savoir à ses hommes. Avec passion, comme toujours.

" J’ai donné deux objectifs : terminer dans le premier tiers du championnat, dans les cinq-six premiers, et jouer un 32e de finale de Coupe de France, envoie -t-il sans langue de bois, avant de préciser : C’est important pour notre public d’avoir un très gros match à Paul-Lignon, d’autant plus que cela fait un moment que ce n’est plus arrivé (Montpellier en janvier 2014, NDLR). "

Rémy Boissier au Mans : zéro euro qui ne passe pas !

Pour lui, au regard " des départs et des arrivées (lire plus bas), sur le papier, l’équipe est meilleure que l’an dernier. " Et il a également mis les moyens pour atteindre ses ambitions. Ainsi, le budget global du club est passé à 2,2 M€ (contre 1,9 M€ l’an dernier à la même époque), avec " une augmentation de 27 % de la (seule) masse salariale joueurs ". " C’est un signe fort, non ? " à noter que les neuf départs n’ont rien rapporté au club, comme d’ailleurs les huit arrivées n’ont rien coûté, toujours selon le boss du Raf.

Une situation pas illogique pour le club, mis à part le cas de Rémy Boissier parti au Mans. " Je n’ai rien contre Rémy, débute Murat. Mais son agent n’a aucune parole, il nous l’a fait à l’envers. à moyen et long terme, il sera même un frein pour la carrière de Rémy. C’est la première fois qu’un joueur formé au Raf part sans que le club ne touche un centime... " Le président estimant la valeur d’un tel joueur sur le marché des transferts à environ 15 000 €. a.p.

Sur le même sujet
Réagir